Nous suivre Industrie Pharma

La chronique de Patrick Hibon de Frohen : Le Tour de France, voire d'Europe, des apprenti(e)s

La rédaction

Sujets relatifs :

, ,

Patrick Hibon de Frohen est administrateur du Bio3 Institute.

Il y a près de 15 ans, je proposais au Conseil de perfectionnement du CFA de l'IMT la mise en oeuvre d'un « Tour de France des apprenti(e)s ». Ceci à l'image de ce qui se pratique depuis la fin du Moyen-Âge en France (comme en Europe), parmi les différentes confréries compagnonniques.

Rien de plus simple : sur une période de deux ans, avec six séquences d'alternance par an (3 au CFA et 3 en entreprise), nous pouvions parfaitement concevoir que 2 ou 3 sites de production, de R&D, de logistique pharmaceutiques, chimiques, vétérinaires ou de biotechnologies implantés sur le territoire national (ou européen), appartenant ou non à un même laboratoire, se regroupent, pour accueillir un ou plusieurs apprenti(e)s « compagnons » et leur permettent, au cours de leur formation, de découvrir plusieurs cultures, organisations, méthodes, équipements, etc. La validation finale du cursus serait la présentation de leur « Chef-d'oeuvre », sous la forme, comme actuellement, d'un mémoire exposant une réalisation ou une étude, présenté devant un jury d'industriels, « maîtres-compagnons » pour leur délivrer, s'il ou elle en est digne, leur diplôme comme « compagnons finis ».

Cela doit toutefois supposer des maîtres d'apprentissage dûment formés et habilités, un programme progressif et adapté d'acquisition des compétences de l'apprenti(e) en concertation étroite entre le CFA et les entreprises, formalisé dans un livret d'apprentissage qui suit le jeune dans son Tour de France, ainsi que le sujet de son Chef-d'oeuvre. Le tout avec un accompagnement personnalisé et des aides à la mobilité

pour faciliter leurs séjours dans les diverses entreprises françaises ou européennes.

Sans rentrer ici dans le détail des procédures administratives, parfois complexes, chères à nos institutions nationales et régionales, cette proposition totalement novatrice pour notre industrie reçut pourtant l'accord enthousiaste des partenaires sociaux, section salariés, et une réserve, tentée de bon ton, des représentants employeurs dudit Conseil.

Or depuis 2007, le dispositif MOVIL'APP, permet à des apprentis ou post-apprentis ainsi qu'aux enseignants/formateurs et tuteurs de la formation professionnelle

ce « Tour d'Europe ».

Alors, au moment où notre gouvernement rédige une nouvelle réforme sur l'apprentissage, il aurait été pertinent d'inscrire le dispositif « Tour de France » et ses financements inter-régionaux dans le projet de loi, d'autant qu'est exprimée la volonté que cette réforme

soit aussi sous l'égide des branches professionnelles et donc des entreprises.

Bousculons donc les a priori et les appréhensions, développons ce concept avec l'ensemble des partenaires, pour permettre à nos apprenti(e)s, grâce à cette expérience, l'acquisition de nouveaux savoir-faire, des savoir-être (confiance en soi, autonomie, adaptabilité notamment), en plus des bénéfices citoyens, d'enrichir leur CV et de « booster » leur début de carrière dans une économie de plus en plus mondialisée. Ils ou elles n'en serviront que mieux nos industries !

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Covid-19 : Moderna signe avec Rovi pour le conditionnement de son vaccin

Covid-19 : Moderna signe avec Rovi pour le conditionnement de son vaccin

Le conditionnement du futur vaccin de Moderna Therapeutics se fera sur le site de Rovi à Madrid, pour les marchés en dehors des États-Unis. Alors que le vaccin de Moderna Therapeutics contre le nouveau coronavirus[…]

11/07/2020 | Actus LaboCDMO
Sanofi s’associe à Kiadis Pharma

Sanofi s’associe à Kiadis Pharma

Accord à 425 M$ entre MSD et Foghorn Therapeutics

Accord à 425 M$ entre MSD et Foghorn Therapeutics

Dans les pipelines : AstraZeneca, MSD, Valbiotis

Dans les pipelines : AstraZeneca, MSD, Valbiotis

Plus d'articles