Nous suivre Industrie Pharma

Le Spis optimiste pour les années à venir

Mirabelle Belloir

Sujets relatifs :

, ,

Le façonnage poursuit sa croissance en France. « En 2011, le chiffre d'affaires de la profession sera d'environ 1,8 milliard d'euros et nous espérons atteindre les 2 milliards en 2012 », explique Sébastien Aguettant, président de Delpharm et du Syndicat professionnel des industriels sous-traitants de la santé (Spis). Cette augmentation est principalement due aux transferts de production et de certains services des grands laboratoires aux sous-traitants. « Historiquement, le façonnier ne réalisait qu'une prestation pour le compte du donneur d'ordre, sans transfert de propriété, constate Frédéric Thomas du cabinet de conseil Arthur D. Little. Aujourd'hui, il a fortement enrichi son offre, de l'étude de marché au marketing en passant par les dossiers d'AMM, les achats, la production... » Et ce n'est pas fini. « Les accords du CSIS devraient permettre aux façonniers français de croître sur le marché des génériques », estime Frédéric Thomas. Pour augmenter leurs capacités de production, les façonniers continuent à investir sur leurs sites comme Unither (CPH n°542) ou à acquérir des usines, à l'instar de Delpharm qui rachète l'usine d'Huningue de Novartis (CPH n°527), rachat qui devrait être effectif au 1er avril 2011. Toutefois, le nombre d'usines qui pourrait passer aux mains des sous-traitants pharmaceutiques n'est pas infini et ces derniers doivent réfléchir à différents leviers de croissance. « De gros sites vont être en vente, soutient Frédéric Thomas. Un façonnier avec une centaine d'employés peut-il racheter une usine d'un millier de salariés ? Si oui, cela nécessite de repenser l'organisation de l'entreprise. » L'export pourrait être une piste de croissance. « Contrairement au marché domestique français qui aura tendance, en valeur, à se contracter au cours des prochaines années, les exportations pourraient continuer à augmenter et conserver un potentiel de croissance pour le façonnage. » Pour 2011, le Spis, regroupe 26 des 30 façonniers présents dans l'Hexagone, veut continuer à défendre le savoir-faire français et les intérêts de ses membres. Il participe notamment au Comité stratégique de filière des industries et technologies de santé qui a pour mission de développer le tissu industriel en France.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Le gouvernement américain injecte 354 M$ pour retrouver son indépendance sanitaire

Le gouvernement américain injecte 354 M$ pour retrouver son indépendance sanitaire

L’indépendance sanitaire est un sujet phare aux Etats-Unis. Elle entre dans le cadre de la stratégie America First du président Donald Trump. A ce titre, la société publique de fabrication de[…]

19/05/2020 | CoronavirusCovid-19
Scott Gottlieb, le n°1 de la FDA démissionne

Scott Gottlieb, le n°1 de la FDA démissionne

Les Philippines poursuivent Sanofi pour le Dengvaxia

Les Philippines poursuivent Sanofi pour le Dengvaxia

Nouvelles recommandations de l'ANSM pour les médicaments à base d'argile

Nouvelles recommandations de l'ANSM pour les médicaments à base d'argile

Plus d'articles