Nous suivre Industrie Pharma

Le procès pénal de Servier débutera le 14 mai

A.F. avec AFP

Sujets relatifs :

, ,

Des perquisitions à l'Afssaps

Selon l'AFP, plusieurs perquisitions auraient eu lieu au siège de l'Afssaps (désormais appelée ANSM) et aux domiciles de certains cadres, dans le cadre de l'enquête sur l'affaire du Mediator. L'agence française du médicament avait été fortement critiquée lors de ce scandale.

C'est officiellement confirmé. Le premier procès pénal de Servier, dans l'affaire du Mediator, aura lieu du 14 mai au 6 juillet 2012 devant le tribunal correctionnel de Nanterre. En décembre, la Cour de cassation avait refusé le rassemblement à Paris des différentes procédures pénales (CPH n°575), comme l'avait demandé Jacques Servier, p-dg du laboratoire français (CPH n°574). A ce jour, 317 victimes présumées ont obtenu un procès pénal pour « tromperie aggravée » à l'encontre de Jacques Servier, du groupe Servier et de la société Biopharma qui a commercialisé le Mediator. Deux informations judiciaires pour « tromperie aggravée » et « blessures et homicides involontaires » ont aussi été ouvertes à Paris et devraient durer plusieurs années avant un procès.

%%HORSTEXTE:0%%

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Covid-19 : La HAS recommande finalement le vaccin d’AstraZeneca pour les plus de 65 ans

Covid-19 : La HAS recommande finalement le vaccin d’AstraZeneca pour les plus de 65 ans

L'autorité a revu sa position initiale, en s'appuyant sur de nouvelles études menées au Royaume-Uni. Explications. La Haute Autorité de santé (HAS) a revu sa recommandation initiale. Autorisé[…]

02/03/2021 | PanoramaCovid-19
L'Anses et l'ANSM se rapprochent à Lyon

L'Anses et l'ANSM se rapprochent à Lyon

Antibiorésistance : Ineos finance un institut à Oxford à hauteur de 100 M£

Antibiorésistance : Ineos finance un institut à Oxford à hauteur de 100 M£

Le gouvernement américain injecte 354 M$ pour retrouver son indépendance sanitaire

Le gouvernement américain injecte 354 M$ pour retrouver son indépendance sanitaire

Plus d'articles