Nous suivre Industrie Pharma

Le partenariat de Novasep Process et Cerenis récompensé

Sylvie Latieule

Sujets relatifs :

, ,
Le partenariat de Novasep Process et Cerenis récompensé

ANTOINE BAULE EST PRÉSIDENT DE NOVASEP PROCESS.

© © Novasep

Les deux sociétés renforcent leur partenariat pour la bioproduction de mimétiques du HDL. L'agence Oseo leur apporte son soutien à hauteur de 10,7 millions d'euros.

Alors que les industriels français de la pharmacie, grands et petits, montrent un intérêt croissant pour le domaine des biotechnologies, leurs sous-traitants, impliqués dans la production de matières actives, en font autant. Avec sa branche biotechnologie, baptisée Novasep Process, le groupe nancéen Novasep propose une prestation de mise au point de procédés et de scale up. Et lorsqu'il s'agit d'entrer en production, soit Novasep Process fournit à ses clients les équipements qu'il conçoit et réalise, soit elle assure elle-même la production dans le cadre d'un contrat de façonnage, en prenant en charge au besoin la conception et la construction de l'unité de production grâce à ses capacités d'engineering uniques dans l'industrie. Pour Novasep Process, ce business model implique de s'allier très tôt avec les découvreurs de nouvelles molécules, dès les phases précliniques ou le début des phases cliniques, et de suivre le développement du produit qui deviendra peut-être un jour un médicament. « En biopharmacie, nous sommes en mesure de prendre des sujets de développement de procédés qui vont de la culture de cellules jusqu'à la purification et le fill and finish » explique Antoine Baule, président de Novasep Process. Le dirigeant tient en effet à souligner que, si sa société est connue de longue date dans le domaine de la purification (downstream), depuis 2009 elle détient de nouvelles compétences en matière de fermentation et de culture cellulaire (upstream) grâce au rachat de la société Henogen basée à Charleroi, en Belgique. Sa gamme d'expertise couvre désormais l'exploitation de souches microbiennes, y compris E. Coli, levure, L. lactis, les cellules de mammifères ou d'insectes, ainsi que les vecteurs viraux.

En ligne avec sa stratégie dans les biotechnologies, Novasep Process s'est associé en 2007 à la destinée du CER-001, un mimétique du HDL (lipoprotéines de haute densité) développé par la société toulousaine Cerenis Therapeutics. Cette molécule constitue une nouvelle approche thérapeutique des maladies cardiovasculaires liées à l'excès de cholestérol. Contrairement aux traitements actuels, comme les statines et les fibrates qui cherchent à faire baisser le taux de mauvais cholestérol (LDL) dans le sang, la voie de Cerenis vise à élever le niveau du bon cholestérol ou HDL. Car le HDL est le principal promoteur du transport inverse du cholestérol, voie par laquelle l'excès de cholestérol est retiré des artères, puis transporté vers le foie pour son élimination. Ce qui permet de réduire le dépôt de plaques d'athérosclérose dans les vaisseaux sanguins. Cette protéine est actuellement en phase I de développement clinique pour le traitement de patients post syndrome coronarien aigu (post-attaque cardiaque) et elle s'apprête à passer en phase II. En 2007, l'accord passé entre les deux partenaires n'avait porté que sur le développement des étapes de purification de la protéine recombinante (ou partie downstream). Aujourd'hui, ils annoncent la signature d'un nouvel accord portant sur la fabrication complète du produit : les étapes upstream et downstream.

Compte tenu du caractère particulièrement innovant et prometteur du CER-001 dans la lutte contre l'athérosclérose, les deux partenaires ont reçu un financement de 10,7 millions d'euros de la part de l'agence Oseo sous la forme de subventions et d'avances remboursables, dans le cadre de son programme « Innovation Stratégique Industrielle ». Le programme ISI est destiné à favoriser l'émergence de champions européens. Il soutient des projets ambitieux d'innovation collaborative à finalité industrielle, portés par des entreprises de taille intermédiaire (moins de 5 000 collaborateurs) et des PME (moins de 250), toutes innovantes. Des projets qui visent à commercialiser des produits de ruptures technologiques et qui ne pourraient se réaliser sans incitation publique. Grâce à cet accord, Novasep sera responsable de la fabrication complète du produit pour les études cliniques et des premiers lots commerciaux. « Nous espérons aller plus loin avec Cerenis grâce à un accord de production pour une phase commerciale en cas de succès de ce médicament » confie toutefois Antoine Baule.

« Novasep a démontré son expertise dans la purification des protéines en résolvant un problème de production que rencontrait l'industrie depuis des dizaines d'années. Nous sommes impatients d'étendre notre collaboration avec Novasep », a commenté Jean-Louis Dasseux, directeur général de Cerenis. Antoine Baule, a répondu pour sa part : « Nous sommes heureux de travailler avec Cerenis pour améliorer encore le processus de fabrication du CER-001. La « biochimie » est excellente entre nos équipes et nous espérons faire des progrès significatifs aux côtés de Cerenis. »

De toute évidence, les travaux de Cerenis sont hautement stratégiques. Premier indice, l'aide consentie par l'ISI s'inscrit dans la fourchette haute des montants généralement accordés qui s'échelonnent entre 3 à 10 millions d'euros. D'autre part, la société Cerenis a bouclé dans la foulée une nouvelle levée de fonds de 40 millions d'euros pour financer la phase II du CER-001. La moitié est apportée par le FSI (Fond stratégique d'investissement) et l'autre par ses investisseurs historiques. Et c'est Jean-Pierre Garnier, ancien p-dg de GlaxoSmithKline qui quitte la présidence du directoire des Laboratoires Pierre Fabre, qui représentera le FSI au conseil d'administration de Cerenis !

Chez Novasep Process, ce segment de la biopharmacie et du développement de bioprocédés connaît actuellement une forte croissance. « Nous avons une importante activité de scale up et de production sur des projets en phases cliniques I, II et III. Un de nos produits est très proche du stade commercial » explique Antoine Baule. « Nous avons également livré de nombreux équipements pour la production de biomolécules, déjà commercialisées » ajoute-t-il, sachant que dans le downstream, Novasep propose des technologies de chromatographie, d'échanges d'ions, d'adsorption, de filtration, d'évaporation et de cristallisation. Parmi les produits les plus prometteurs, le dirigeant évoque le succès de ses systèmes de filtration tangentielle dotés de cassettes de filtration à usage unique, les technologies de biochromatographie avec le média Absolute dédié à une meilleure capture des anticorps dans les milieux de culture ou la technologie BioSC qui vise à introduire la chromatographie en continu multicolonne dans la purification biopharmaceutique. « Aujourd'hui, nous cherchons à répondre à une des préoccupations principales de la biopharmacie qui est d'améliorer la productivité dans les phases downstream, compte tenu des progrès réalisés en upstream, avec la mise au point d'équipements toujours plus performants » ajoute Antoine Baule. Les besoins sont immenses pour accélérer la mise sur le marché et diminuer le coût de ces nouveaux traitements.


Améliorer la productivité dans le downstream est une des préoccupations principales de la biopharmacie.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Tous les maillons mobilisés

Tous les maillons mobilisés

Industriels mais aussi grossistes-répartiteurs, distributeurs et pharmaciens d'officine, tous les acteurs de la chaîne du médicament sont concernés par le respect des températures de stockage et de livraison des médicaments. Et l'évolution des[…]

01/10/2013 | Chaîne du froid
Des exigences accrues pour les bonnes pratiques de distribution

Logistique

Des exigences accrues pour les bonnes pratiques de distribution

Les pharmaciens sensibilisés à la chaîne du froid

Les pharmaciens sensibilisés à la chaîne du froid

Les fournisseurs affichent leurs solutions

Les fournisseurs affichent leurs solutions

Plus d'articles