Nous suivre Industrie Pharma

Le marché mondial pharmaceutique tiré par les émergents

A.F.

Sujets relatifs :

, ,

Le cabinet de conseil IMS Health a rendu public, le 14 mars, les résultats de son étude "Intelligence.360" sur le marché pharmaceutique dans le monde et en France.

« En 2013, aucun bouleversement majeur n'est venu affecter le marché pharmaceutique mondial estimé à quelque 970 milliards de dollars, en progression de 2,7 % par rapport à 2012 », a souligné IMS Health. Entre 2014 et 2017, l'étude estime que la croissance moyenne devrait s'établir entre 4 et 6 % par an. Le secteur reste soutenu par les pays émergents, dont la contribution à la croissance est estimée à environ 1 Mrd $ (725 M€) en 2013. Dans ces régions, la dynamique est très différente des pays matures, puisqu'il s'agit de marchés de « génériques de marque » produits par des firmes locales ou régionales. Selon l'étude, les BRIC (Brésil, Russie, Inde, Chine) devraient représenter 22 % des parts du marché pharmaceutique mondial à l'horizon 2017. En dehors des BRIC, d'autres pays comme l'Algérie, la Colombie, l'Arabie Saoudite, le Nigéria ou encore l'Afrique du Sud apparaissent sur la scène pharmaceutique mondiale. « Ces pays se développent, enregistrent des croissances économiques relativement soutenues et mettent en place des systèmes d'aide souvent dirigés vers les populations les plus pauvres », a expliqué Vincent Bildstein, président d'IMS Health France. En revanche, la croissance est demeurée faible dans les pays occidentaux. D'ici à 2017, ces pays devraient progresser à un rythme annuel compris entre + 1% et + 4%.

La France ne déroge pas à la règle, le marché pharmaceutique de ville ayant même régressé pour la deuxième année consécutive, avec un chiffre d'affaires (prix fabricant hors taxe) de 20 Mrds € (- 2 %). « Le générique s'installe durablement en France », a aussi précisé Claude Le Pen, économiste de la santé et consultant d'IMS Health. Le taux de pénétration des génériques au sein du répertoire s'est élevé aux alentours de 80 % en 2013. Concernant le marché de l'hôpital, la croissance est restée nulle avec un chiffre d'affaires à prix réels de 6 Mrds € dans l'Hexagone. Le segment de l'automédication a, lui, légèrement progressé de 1 % l'an dernier. Pour l'année à venir, et probablement en 2015, IMS Health s'attend à une nouvelle baisse du marché français de ville. « C'est la conséquence directe des mesures votées dans le cadre de la LFSS pour 2014, notamment de nouvelles baisses de prix, optimisation, des prescriptions et la rationalisation des achats hospitaliers », a expliqué le cabinet.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Scott Gottlieb, le n°1 de la FDA démissionne

Scott Gottlieb, le n°1 de la FDA démissionne

Scott Gottlieb, responsable de la FDA, a annoncé, le mercredi 6 mars, sa volonté de quitter ses fonctions à l'agence de santé publique américaine. Après avoir travaillé à deux reprises[…]

11/03/2019 | PanoramaPanorama
Les Philippines poursuivent Sanofi pour le Dengvaxia

Les Philippines poursuivent Sanofi pour le Dengvaxia

Nouvelles recommandations de l'ANSM pour les médicaments à base d'argile

Nouvelles recommandations de l'ANSM pour les médicaments à base d'argile

Délais raccourcis pour les essais à design complexe et thérapie innovante

Délais raccourcis pour les essais à design complexe et thérapie innovante

Plus d'articles