Nous suivre Industrie Pharma

Le marché français décolle

Sylvie Latieule
Le marché français décolle

La France compte 22 500 officines.

© © Valenseigne

À RAISON DE 4,7 % DE CROISSANCE EN UN AN, LES MÉDICAMENTS SOUS AMM VENDUS SANS ORDONNANCE RENCONTRENT DE PLUS EN PLUS DE SUCCÈS. SIGNE D'UN CHANGEMENT DE CULTURE DES PATIENTS FRANÇAIS.

Selon une récente étude d'IMS Health, le marché français de l'automédication commence enfin à décoller, affichant une croissance de 4,7 % sur un an (de septembre 2011- septembre 2012) pour un chiffre d'affaires de 2,1 milliards d'euros. L'automédication se porte donc plutôt bien, alors que le chiffre d'affaires global des 22 500 officines françaises s'inscrit en léger recul de 0,5 % pour atteindre 35 milliards d'euros, sous l'effet d'une pharmacie éthique en recul de 2,1 % à 24 Mrds €. Le terme automédication recouvre des médicaments avec AMM, qui sont achetés sans ordonnance, alors que certains d'entre eux pourraient être prescrits et remboursés (par exemple, le doliprane). Dans cette progression de l'automédication, il y a certes un effet « déremboursement » de certains médicaments, mais cela n'explique qu'une part de l'évolution. Pascal Voisin estime que sans les déremboursements, le marché de l'automédication aurait néanmoins progressé de 3,5 à 3,7 % en un an. « Ces chiffres sont le signe que l'automé dication commence à rentrer dans la culture française », a expliqué Pascal Voisin. « L'automédication joue à son échelle un rôle de protection économique », a ajouté Claude Le Pen, professeur d'économie à l'Université Paris Dauphine et consultant IMS Health, rappelant que « l'officine est aujourd'hui dans une situation économique assez difficile ».

Dans ce marché de l'automé-dication, la part de marché la plus importante revient aux produits pour les voies respiratoires (24,9 % de PDM, +5,9 %). Viennent ensuite les antalgiques (21,1 % de PDM) qui affichent une croissance record de 9,2 %, suivis des médicaments pour les voies digestives (12,5 % de PDM, +1 %).

Le leader du secteur de l'automédication en France est Sanofi avec 12 % du marché, devant BMS-Upsa (7,3 %), Boiron (6,4 %), Johnson and Johnson (6,2 %) et Bayer (5,6 %), selon les chiffres de IMS Health qui souligne globalement une forte présence sur ce marché de laboratoires français.

En termes de marques, Doliprane (Sanofi) détient une part de marché de 4,3 %, devant des marques autorisées à faire de la publicité grand public (Humex, Efferalgan, Oscillococcinum, Strepsils). Enfin, si l'on compare les prix pratiqués en Europe (France, Italie, Belgique, Allemagne) pour les produits OTC, il ressort que c'est en France que le prix public moyen est le plus faible. En revanche, la dépense par habitant est de 76 € en France contre 62,7 € en Belgique et 35,7 € en Italie. Seuls les Allemands consacrent 78,8 € par habitant à leurs dépenses OTC.

Outre la montée en puissance de l'automédication, un autre segment se porte bien. Il s'agit du segment sans AMM qui génère environ 5,6 Mrds € de chiffre d'affaires, soit 16 % des ventes de l'officine. Dans ce segment, figure la classe des produits remboursables inscrits dans la LPPR (liste des produits et prestations remboursables définie par l'Assurance Maladie). Elle contient des dispositifs médicaux destinés au diagnostic ou au traitement de maladies (diabète), du matériel d'aide à la vie quotidienne, des aliments diététiques, des pansements, des prothèses externes... Mais on y trouve aussi des médicaments non remboursables, en particulier tous les compliments alimentaires.

Questionnement sur l'officine

Quoi qu'il en soit, « les pharmaciens sont dans une situation plutôt difficile, à la fois sur le plan démographique et sur le plan économique », a noté Claude Le Pen. « Nous avons deux modèles en Europe : soit des modèles intégrés, capitalistes, à l'anglo-saxonne, et dont l'archétype est l'Angleterre. Soit des modèles artisanaux à la française, avec nos 22 500 petites entreprises, qui sont la propriété du pharmacien, selon un modèle artisanal/patrimonial ». La France a soutenu et même renforcé ce deuxième modèle, ces dernières années, à la fois avec la loi HPST et la convention pharmaceutique qui définit les nouvelles tâches du pharmacien. Mais le pharmacien gagne de moins en moins d'argent sur la vente du médicament car les ventes baissent et les marges sont plafonnées, « même si elles sont compensées en partie par la rémunération de services annexes de prestataires de santé : l'observance, la visite officinale, les nouvelles missions mises en musique par convention », observe Claude Le Pen.

Cependant, le modèle qui se renforce en Europe est plutôt le modèle capitaliste. « Nous voyons des chaînes apparaître dans beaucoup de pays », poursuit Claude Le Pen. « L'OTC sort de la pharmacie en Europe du Nord, mais aussi de façon radicale en Italie. Les clauses de suppression du numerus clausus, et donc d'ouverture à la concurrence, sont plus fortes dans des pays comme l'Angleterre ou même l'Italie. On a l'impression que la France rame un peu à contre-courant et on peut se demander quelles sont les chances du modèle français, sachant qu'il repose sur une certaine ambiguïté : les nouvelles missions du pharmacien censées compenser la baisse du chiffre d'affaires sont tout de même financées par des économies réalisées ailleurs sur les dépenses de médicament ». Claude Le Pen pense néanmoins que les officines sauront gagner en performance économique tout en restant dans le cadre d'un modèle plutôt traditionnel.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

La production française au ralenti

La production française au ralenti

LE CABINET DE CONSEIL ROLAND BERGER POINTE DU DOIGT LE TRÈS FAIBLE POSITIONNEMENT DE LA FRANCE SUR LA PRODUCTION DE NOUVEAUX MÉDICAMENTS CHIMIQUES, AU DÉTRIMENT DE SES VOISINS EUROPÉENS. La nouvelle étude sur[…]

01/12/2013 | PanoramaMÉDICAMENTS
Feu vert pour Lemtrada en Europe

Feu vert pour Lemtrada en Europe

Demande de statut de médicament orphelin pour naproxcinod

Demande de statut de médicament orphelin pour naproxcinod

Avis positif du CHMP pour Kadcyla

Avis positif du CHMP pour Kadcyla

Plus d'articles