Nous suivre Industrie Pharma

Le manque d'attrait de la France

A.D.

Sujets relatifs :

, ,

Les entreprises du médicament (Leem) s'inquiètent du manque d'attractivité de la France en matière d'essais cliniques. Le Leem qui réalise tous les deux ans une étude sur le sujet a publié les résultats de l'enquête 2010, et les résultats ne sont pas forcément favorables à la France. Le pourcentage d'études, sponsorisées par l'industrie pharmaceutique et proposées par les laboratoires pharmaceutiques à la France aurait diminué entre 2006 et 2010, passant de 70 % à 40 %. Les études de phases II et III réalisées dans l'Hexagone sont passées de 217 à 329 sur la même période, une faible augmentation au vu de l'évolution du nombre d'études réalisées dans le monde avec l'implication de l'Europe (de 439 en 2006 à 1 170 en 2010). « Ces chiffres montrent que les enjeux de compétitivité sont importants », note Soizic Courcier, présidente du groupe Attractivité de la France pour les études cliniques du Leem. Plusieurs raisons sont avancées. Parmi les facteurs importants, Soizic Courcier cite « notre capacité à démarrer un essai clinique ». Elle rappelle notamment les délais de signature des contrats hospitaliers, qui, s'ils ont été réduits, étaient en 2010 de 112 jours en moyenne, et la vitesse moyenne de recrutement, c'est-à-dire le nombre de patients recrutés par centre et par mois. Sur ce point, la France avec une vitesse moyenne de 1,9 se situe sous la moyenne européenne (2,7) et loin derrière les pays de l'Est (4,5) en tête du classement. Pourtant, tous les indicateurs ne sont pas négatifs. Ainsi, l'enquête révèle une augmentation de la proportion d'essais cliniques de phases II par rapport aux phases III. Ce chiffre est passé de 30 % de phases II en 2006 à 38 % en 2008, puis 43 % en 2010. Cette évolution « montre que la technicité et les plateaux techniques amènent les maisons-mères à confier des phases précoces », se félicite Soizic Courcier. « La France reste très forte et s'est développée dans les phases précoces, un signe excellent », ajoute Patrice Zagamé, président de la commission des Affaires scientifiques du Leem.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Le gouvernement américain injecte 354 M$ pour retrouver son indépendance sanitaire

Le gouvernement américain injecte 354 M$ pour retrouver son indépendance sanitaire

L’indépendance sanitaire est un sujet phare aux Etats-Unis. Elle entre dans le cadre de la stratégie America First du président Donald Trump. A ce titre, la société publique de fabrication de[…]

19/05/2020 | CoronavirusCovid-19
Les Philippines poursuivent Sanofi pour le Dengvaxia

Les Philippines poursuivent Sanofi pour le Dengvaxia

Nouvelles recommandations de l'ANSM pour les médicaments à base d'argile

Nouvelles recommandations de l'ANSM pour les médicaments à base d'argile

Scott Gottlieb, le n°1 de la FDA démissionne

Scott Gottlieb, le n°1 de la FDA démissionne

Plus d'articles