Nous suivre Industrie Pharma

Le LFB inaugure une plateforme de production aux Ulis

Aux Ulis, Sylvie Latieule

Sujets relatifs :

, ,
Le LFB inaugure une plateforme de production aux Ulis

La culture cellulaire est au cœur du savoir faire de Cell for Cure.

© LFB

A travers sa filiale Cell for Cure, le LFB va pouvoir proposer des prestations de production à façon de médicaments cellulaires à une échelle industrielle. L'unité encore en validation sortira ses premiers lots d'ici à la fin de l'année.

Filiale du groupe biopharmaceutique LFB, l'entité Cell for Cure a inauguré le 10 septembre dernier une plateforme industrielle pour la production de médicaments issus de la thérapie cellulaire. Basée sur le site du LFB des Ulis (Essone) qui accueille déjà une usine dédiée à la fabrication de médicaments dérivés du plasma, des activités de recherche ainsi que le siège du groupe, la plateforme représente un investissement de 18 millions d'euros. Elle est destinée à donner une réalité industrielle à une filière de médicaments naissante, avec une capacité de 5 000 doses par an. A moyen terme, elle emploiera une grosse cinquantaine de personnes. Aujourd'hui, les médicaments que nous connaissons sont des molécules. Demain, ce seront des cellules. « Le traitement des malades est à l'aube d'une grande révolution », a déclaré Christian Béchon, président du LFB, précisant que c'est la première plateforme du genre en Europe. Et pour ce type de produits, la croissance sera au rendez-vous. Actuellement de 500 millions de dollars, le marché de la thérapie cellulaire est annoncé à 10 Mrds $ en 2020 dont 2 Mrds $ pour l'Europe.

La mise en place de cette plateforme s'inscrit dans le cadre du projet C4C qui a reçu le soutien du programme des investissements d'avenir et de BPI France (ex-Oséo) en 2012. Le montant de l'investissement s'élève à 80 M€ pris en charge par les partenaires avec des aides publiques de près de 30 M€. Le projet est porté par Cell for Cure et les entreprises de biotechnologies Celogos et Clean Cells, l'Établissement Français du Sang (EFS) à travers ses établissements régionaux Aquitaine-Limousin et Pyrénées-Méditerranée, le CHU de Bordeaux, le CHRU de Lille/Université de Lille 2, le CHU de Nantes, le CHU de Toulouse, et de la Banque de Tissus et de Cellules (BTC) et les Hospices Civils de Lyon (HCL). D'où la présence à cette inauguration du ministre du Redressement productif, Arnaud Montebourg, qui s'est félicité de cette « initiative originale et audacieuse » qui va permettre de transformer des efforts de recherche en valorisation industrielle.

Dans ce domaine de la thérapie cellulaire, la recherche est d'ores et déjà abondante en France, si l'on en croit les 4 632 essais cliniques en cours. La production industrielle était le chaînon manquant pour la mise en place d'une véritable filière. Dès la fin de l'année, le problème sera donc résolu puisque la nouvelle plateforme libé re ra les premiers lots de cinq médicaments de thérapie innovante, en cours de développement, dont le plus avancé est un traitement en phase III contre le mélanome. Outre ces produits, la nouvelle structure industrielle produira dès 2014 d'autres médicaments de thérapie cellulaire pour d'autres clients privés et publics. La plateforme a même déjà une vocation internationale, puisqu'elle compte attirer des clients étrangers et exporter son savoir-faire au-delà de nos frontières. En revanche, les produits ne seront pas exportables sur de longues distances, car la durée de vie des traitements cellulaires n'excède pas les 72 heures. Pour témoigner de cette ouverture, une première collaboration internationale a été signée au terme de l'inauguration avec la structure canadienne Héma-Québec en présence de son président Jean de Serres. Ce contrat de collaboration va doter Cell for Cure d'un partenaire de production en Amérique du Nord agréé par les autorités américaines et canadiennes, puisque ce dernier s'apprête à construire une unité miroir au Québec.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Proconseil : Libérez l'homme augmenté !

Proconseil : Libérez l'homme augmenté !

Les chroniques de Gilbert Lippmann - président de Proconseil L'émission Cash Investigation d'Elise Lucet : « Travail : ton univers impitoyable » nous a tous interpellés. Elle évoque notamment les[…]

01/12/2017 | Santé publiqueFILIÈRE
Inato lève 1,3 M€

Inato lève 1,3 M€

Pep-Therapy lève 1,2 M€

Pep-Therapy lève 1,2 M€

Advicenne lance son introduction en Bourse

Advicenne lance son introduction en Bourse

Plus d'articles