Nous suivre Industrie Pharma

Le LFB collaborera avec Sanofi en bioproduction et ouvrira son capital

Sujets relatifs :

,

Avec d'un côté une possible collaboration en bioproduction et de l'autre un appel à des financements extérieurs, le Laboratoire français du Fractionnement et des Biotechnologies (LFB) s'active pour son développement. Le LFB vient de signer une lettre d'intention avec le leader pharmaceutique Sanofi-Aventis pour un potentiel accord de coopération industrielle en matière de bioproduction. L'annonce intervient alors que Mabgène, filiale du LFB spécialisée dans la bioproduction à façon agrandit ses capacités (CPH n°483), et que Sanofi-Aventis a annoncé au printemps le lancement de son projet Biolaunch qui verra son site de Vitry-sur-Seine (Val-de-Marne) reconvertit en plateforme de bioproduction (CPH n°465). La lettre d'intention porte sur « une utilisation mutuelle des moyens de production de culture cellulaire et de purification de produits biologiques », et sur la mise en place de « formations professionnelles en bioproduction », indique le LFB. Pour l'heure, les termes exacts de cette collaboration restent à l'étude mais un accord définitif devrait intervenir dans les trois mois à venir. Le LFB ouvre son capital En matière de biotechnologies, le LFB est désormais autorisé par l'État à faire appel à des financements extérieurs. Une décision prise dans le cadre du dernier Conseil stratégique des industries de santé (CSIS, voir page Zoom), et qui pourrait se concrétiser dès 2010. L'objectif est de soutenir le développement des activités du LFB dans le domaine des biotechnologies, et plus particulièrement pour soutenir ses programmes dans les anticorps monoclonaux et les protéines recombinantes. Des programmes qui représentent des investissements de 200 à 300 millions d'euros sur la période 2009-2013, et pour lesquels une aide de partenaires financiers ou industriels serait bienvenue. Seul le capital de la filiale biotechnologies du LFB, et non celle consacrée aux médicaments dérivés du sang, pourrait s'ouvrir à des investisseurs extérieurs. Et dans tous les cas, l'État restera l'actionnaire majoritaire de l'entreprise. n J.C. Stratégie

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Bioproduction bactérienne : Wacker investit sur son site d’Amsterdam

Bioproduction bactérienne : Wacker investit sur son site d’Amsterdam

Le groupe munichois Wacker, qui avait racheté un site de production microbienne et de vaccins à Amsterdam en 2018, a décidé d’augmenter ses capacités. Au programme, la construction d'une nouvelle[…]

18/08/2020 | CRO/CMOCovid-19
CDMO : Fujifilm investit 807 M€ dans son usine danoise

CDMO : Fujifilm investit 807 M€ dans son usine danoise

Cell-Easy collabore avec le CHU de Toulouse

Cell-Easy collabore avec le CHU de Toulouse

Une usine américaine pour Wuxi Biologics

Une usine américaine pour Wuxi Biologics

Plus d'articles