Nous suivre Industrie Pharma

Le Leem organise ses premiers trophées RSE

Audrey Fréel

Composition du jury 2015 des trophées RSE du Leem

-Olivier Berducou, secrétaire confédéral chargé de la RSE, CFDT

-Sylvie Brunet, trésorière de l’Association nationale des DRH (ANDRH) et membre du Conseil économique social et environnementale (CESE)

-Jean-Pierre Cordier, vice-président du Global Compact France

-Olivier Delbard, coordinateur développement durable de l’ESCP France

-Danièle Desclerc-Dulac, présidente du Collectif interassociatif sur la santé (CISS)

-Vincent Edin, journaliste indépendant

-Dominique Lemaistre, directrice du mécénat de la Fondation de France

-Eric Molinié, secrétaire général du groupe Dalkia

-Isabelle Sebagh, réalisatrice et lauréate du prix Talents de patients 2014

-Hélène Valade, présidente du Collège des directeurs du développement durable (C3D)

Le Leem a dévoilé les résultats de ses premiers trophées RSE, qui visent à récompenser les initiatives RSE des sociétés pharmaceutiques en France. Cinq entreprises ont été mises à l’honneur lors de cette première édition.

C’est une initiative inédite pour les Entreprises du médicament (Leem). L’organisation a mis en place pour la première fois ses trophées RSE. Ils poursuivent deux objectifs : valoriser les démarches de responsabilité sociale des entreprises (RSE) du médicament et distinguer les initiatives les plus exemplaires en matière de performance sociale, sociétale et environnementale. Chaque société pharmaceutique a eu la possibilité de candidater (quels que soient ses effectifs ou son chiffre d'affaires) à la condition que les projets soient réalisés en France. Ils devaient aussi correspondre à l'une des quatre catégories du concours : « gouvernance, éthique et management responsable » (9 projets présentés), « social » (11 projets présentés), « environnement » (11 projets présentés) et « sociétal » (15 projets présentés). Un jury, composé de 10 membres, a sélectionné quatre lauréats dans chaque catégorie et a attribué un prix coup de cœur (voir encadré). Les trophées ont été remis le 31 mars dernier à Paris, lors d’une cérémonie organisée par le Leem.

Dans la catégorie « gouvernance, éthique et management responsable », le laboratoire Expanscience a tiré son épingle du jeu avec ses sept engagements en RSE sur la période 2010-2015. Via cette démarche, il vise à ce que 100 % de ses nouveaux produits en dermo-cosmétiques soient éco-conçus, à réduire l’impact environnemental des médicaments produits, à déployer un plan d’action RSE sur ses filiales végétales, à réduire de 20 % ses consommations (gaz, eau, électricité), sa production de déchets ainsi que ses émissions de gaz à effet de serre. Les deux derniers engagements ont trait au développement des compétences de ses salariés et à la réalisation du programme « Qualité de vie au travail ». Toujours dans cette catégorie, Sanofi Pasteur a reçu le prix coup de coeur du jury pour son programme Éthique Animale 3Rs. Celui-ci consiste à remplacer un test in vivo chez la souris par un test in vitro, pour l’antigène hépatite B dans le cadre de la commercialisation d’un nouveau vaccin pédiatrique. 20 340 souris ne seront plus utilisées d’ici 2018.

Amgen est, quant à lui, le lauréat du volet « social ». Sa mission CHOEUR (Compétence, Handicap, Ouverture, Éthique, Unité, Respect) lui a permis de s'illustrer dans cette thématique. Celle-ci vise à favoriser le recrutement et améliorer le cadre de travail des personnes atteintes de handicap. Cette mission a notamment permis la mise en place d’une flotte de véhicules automatiques, de mobilier adapté, d’un guide de l’autonomie, la diffusion de pack de sensibilisation, etc.

Pierre Fabre a obtenu la première place de la catégorie « Environnement », grâce à l'installation d'une chaudière biomasse dans son usine de Soual (Tarn), qui représente le principal site industriel de Pierre-Fabre Dermo-Cosmétique. Cette chaudière utilise comme combustible les résidus de marcs de plantes des activités chimiques du groupe.

Enfin, le vainqueur de la catégorie « Sociétal » est Novartis pour son initiative « Génération proches : se mobiliser pour l'entourage des personnes malades, âgées ou dépendantes ». Elle donne la parole à celles et ceux qui accompagnent des personnes malades, âgées ou dépendantes. Des reportages ont été réalisés dans 13 régions et sont disponibles sur le site internet : www.generation-proches.com.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Bioproduction : un panorama inédit pour identifier les points forts et les faiblesses en Europe

Bioproduction : un panorama inédit pour identifier les points forts et les faiblesses en Europe

Le Council of european bioregions (CEBR), en partenariat avec EIT Health, vient de publier un panorama de la bioproduction en Europe. Les auteurs de ce panorama nous éclairent sur les objectifs et les enseignements à tirer de cette[…]

Coup d’envoi des travaux pour la future académie de l’OMS à Lyon

Coup d’envoi des travaux pour la future académie de l’OMS à Lyon

Avec 9 Mrds €, les investissements en France sont au beau fixe en 2020, chiffre le Leem

Avec 9 Mrds €, les investissements en France sont au beau fixe en 2020, chiffre le Leem

Covid-19 : La HAS recommande finalement le vaccin d’AstraZeneca pour les plus de 65 ans

Covid-19 : La HAS recommande finalement le vaccin d’AstraZeneca pour les plus de 65 ans

Plus d'articles