Nous suivre Industrie Pharma

Le Leem favorable à une concertation sur les tensions d'approvisionnement

L.H.
Le Leem favorable à une concertation sur les tensions d'approvisionnement

© Pixabay

Les Entreprises du médicament (Leem) ont fait part de leur préoccupation concernant les tensions d'approvisionnement pouvant conduire à des ruptures, ainsi que de la nécessité de mettre en place rapidement une réponse collective pour lutter contre ces phénomènes. « Le Leem s'engagera aux côtés des pouvoirs publics pour mettre en place un plan d'action partagé avec l'ensemble des parties prenantes afin d'apporter des réponses concrètes aux ruptures d'approvisionnement dans un esprit d'écoute et de concertation », indique Philippe Tcheng, président des entreprises du médicament. Le Leem souligne en effet l'origine multifactorielle de ces ruptures, qui peuvent mettre en cause chaque acteur de la chaîne du médicament. Un constat que partage le Sénat. Ce dernier a publié, début octobre, un rapport dans lequel figure une série de propositions ciblant l'ensemble des acteurs de la chaîne pour remédier à ces ruptures, dont l'ampleur a été sous-estimée pendant plusieurs années. Dernièrement, l'association France Parkinson a lancé une pétition pour dénoncer les « ruptures récurrentes de médicaments » auxquelles sont confrontés les patients. Après avoir subi des épisodes répétés de rupture en début d'année, l'association déplore une rupture du Sinemet, fabriqué par l'Américain MSD, pour une durée de sept mois. La pétition a déjà récolté plus de 20 000 signatures. De son côté, l'association française des hémophiles (AFH) a déclaré avoir appris par le laboratoire LFB Biomédicaments et l'Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) qu'à partir du mois de novembre et jusqu'en janvier 2019, il y aurait de fortes difficultés d'approvisionnement des pharmacies hospitalières pour les produits Factane et Clottafact. Des difficultés qui pourraient aller jusqu'à une rupture de stock. En cause, une coupure générale du fournisseur d'électricité dans un quartier de Lille où se trouve une des usines de fabrication du laboratoire LFB Biomédicaments, doublée d'un mauvais fonctionnement des groupes électrogènes de l'usine.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

La consommation française d’antibiotiques en baisse

La consommation française d’antibiotiques en baisse

Bien qu'elle diminue, l'utilisation des antibiotiques en France reste encore parmi les plus élevée d'Europe. L’ANSM a publié, en collaboration avec Santé publique France, l’Anses,[…]

Le « Projet Nightingale » de Google fait polémique

Le « Projet Nightingale » de Google fait polémique

Stephen Hahn nommé à la tête de la FDA

Stephen Hahn nommé à la tête de la FDA

Vers la fin du libre accès pour le paracétamol et les AINS

Vers la fin du libre accès pour le paracétamol et les AINS

Plus d'articles