Nous suivre Industrie Pharma

Le laboratoire Aguettant inaugure un site à Lyon

Après trois ans de travaux et 40 millions d'euros d'investissement, le laboratoire Aguettant a inauguré, le 12 mai, son nouveau site à Lyon-Gerland. L'objectif pour le groupe est de renforcer son positionnement à l'international.

Spécialisé dans la production de médicaments injectables pour l'hôpital, le laboratoire Aguettant a inauguré, en mai 2016, un site de 8 500 m², comprenant son siège social ainsi que 1 000 m² de laboratoires R&D et contrôle qualité et 4 800 m² d'espace de production. Situés à quelques mètres du bâtiment historique du groupe, ces nouveaux bâtiments plus modernes offrent à l'entreprise les outils dont elle avait besoin pour se développer à l'international en répondant aux normes pharmaceutiques exigeantes des États-Unis ou du Japon, par exemple.

Pour Sébastien Aguettant, président du conseil de surveillance du groupe Aguettant et petit-fils du fondateur du laboratoire lyonnais, « il était important de construire une usine à Lyon pour trois raisons. Premièrement, nous voulions préserver l'expertise des hommes et des femmes travaillant pour nous. Ensuite, il nous fallait un outil de pointe pour conquérir de nouveaux marchés à l'international. Et enfin, nous voulions garder un lien entre R&D et production. Nous avons besoin des deux et si on délocalisait la production, on risquerait d'assécher la R&D », estime-t-il. Le site de Lyon-Gerland compte une ligne de production de seringues plastiques pré-remplies, deux lignes d'ampoules bouteilles en verre, une ligne de flacons en verre et une ligne d'assemblage de stylos auto-injecteurs d'apomorphine. Une ligne supplémentaire pourra être ouverte, si nécessaire, dans les trois prochaines années. Le laboratoire produit 8 millions d'unités sur le seul site de Gerland et exploite une vingtaine de molécules. Une centaine de salariés sont dédiés à la production, qui s'effectue en 2x8 et 3x8. Un cycle de production permet de produire par heure 1 500 seringues, entre 10 000 et 20 000 ampoules et 1 000 stylos. La R&D est, quant à elle, divisée en plusieurs départements. Le développement analytique permet d'élaborer des méthodes d'analyses nécessaires au contrôle qualitatif et quantitatif des produits et de réaliser des études de stabilité pour définir leur durée de conservation. Le développement pharmaceutique vise à transformer le principe actif en médicament en définissant la formulation optimale, les matériaux de conditionnement primaires et le procédé de fabrication. Enfin, l'atelier pilote est une micro-usine qui fait le lien entre le laboratoire et les lignes industrielles pour assurer le transfert à plus grande échelle.

 

Doubler les ventes à l'international

 

Outre Lyon-Gerland, Aguettant est présent sur deux autres sites de fabrication en région Auvergne Rhône-Alpes : à Champagne (Ardèche), où sont fabriqués des produits pharmaceutiques conditionnés dans des contenants en plastique moulés directement avant remplissage ; et à Grenoble, où PX'Therapeutics, filiale du groupe Aguettant, est spécialisée dans les biotechnologies. Le laboratoire dispose également d'une plateforme de distribution à Saint-Fons, dédiée à la préparation des commandes et à l'expédition à ses clients à travers le monde.

En 2015, le groupe Aguettant a réalisé 106 millions d'euros de chiffre d'affaires, soit une augmentation de 26 % en quatre ans. À l'heure actuelle, les trois quarts de ce chiffre d'affaires sont réalisés en France, mais le laboratoire ambitionne de faire passer de 25 à 50 % la part de ses ventes réalisées à l'international. Pour l'instant, il compte des filiales en Allemagne, au Benelux, au Royaume-Uni et au Vietnam et commercialise ses produits dans 60 pays. En 2015, il a signé un partenariat avec Baxter pour développer la nutrition parentérale. En 2016, deux nouvelles filiales vont ouvrir en Espagne et en Italie. Et dans les trois prochaines années, c'est le marché américain qui est dans le viseur du groupe, à travers un projet baptisé « Go America » qui prévoit un développement commercial aux États-Unis, puis une implantation.

Au total, le groupe Aguettant emploie 529 salariés. Il consacre 5 % de son chiffre d'affaires et 25 salariés à la recherche et développement, ce qui lui a d'ores et déjà permis de déposer 46 brevets, tandis que 23 autres sont en cours de dépôt. « Notre vecteur de croissance, ce sont surtout les seringues pré-remplies », indique Éric Rougemond, président du directoire du groupe Aguettant. « Nous allons développer nos produits et nous étendre au niveau des territoires de vente. Nous avons déposé des demandes d'AMM dans plusieurs dizaines de pays », poursuit-il. « Dans les 10 ans, l'objectif est d'atteindre 200 millions d'euros de chiffre d'affaires ».

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Aspen investit 65 millions d’euros dans son site normand

Aspen investit 65 millions d’euros dans son site normand

En présence de la secrétaire d’Etat auprès du ministre de l’Economie et des Finances, Aspen a inauguré un nouveau bâtiment sur son site de Notre-Dame de Bondeville, destiné à la[…]

18/06/2019 | AspenAnesthésiques
Les enjeux de l'alliance entre Sanofi et Google

Les enjeux de l'alliance entre Sanofi et Google

Pas de risque avec la nouvelle formule du Levothyrox selon l’ANSM

Pas de risque avec la nouvelle formule du Levothyrox selon l’ANSM

Nouvel accord entre Genmab et Janssen

Nouvel accord entre Genmab et Janssen

Plus d'articles