Nous suivre Industrie Pharma

Le Japonais Nichi-Iko acquiert l'Américain Sagent

Raphaëlle Maruchitch

Le génériqueur Nichi-Iko, leader du marché japonais, va se renforcer aux États-Unis via l'acquisition de son homologue américain Sagent Pharmaceuticals, spécialisé dans les génériques injectables.

C'est une offre publique d'environ 736 millions de dollars (668 M€) qui a été déposée par l'industriel Nichi-Iko pour mettre la main sur l'Américain Sagent Pharmaceuticals. Elle équivaut à 21,75 dollars par action, et devrait être finalisée au troisième trimestre 2016. Nichi-Iko est le leader du marché générique japonais ; Sagent est pour sa part un acteur phare du marché américain des génériques injectables. Ce mouvement devrait permettre à Nichi-Iko de consolider son implantation sur le marché américain en commercialisant les biosimilaires de son pipeline et en accroissant sa présence sur le segment des injectables. « Cette configuration nous offre l'opportunité [...] de donner du poids à nos capacités de production concernant un large panel de produits, et d'accélérer le développement de notre activité biosimilaires », a commenté Yuichi Tamura, dirigeant de Nichi-Iko. Il a déclaré que « le marché américain était une priorité absolue » pour sa société et que « Sagent était un partenaire idéal pour accélérer sa stratégie de croissance à l'international ». Par cet achat, l'industriel basé à Tokyo (Japon), qui possède sept sites de production à travers le pays, se rapproche de son objectif déclaré de faire partie des dix premiers acteurs mondiaux dans le domaine du générique. Il compte plus de 1 100 employés et a réalisé des ventes d'environ 137,5 Mrds de yens (1,17 Mrd €) lors de son dernier exercice fiscal clos au 31 mars 2016.

Pour sa part, Sagent va également pouvoir bénéficier du portefeuille de Nichi-Iko - tant avec les génériques injectables que les biosimilaires actuellement en cours de développement. Il pourra lui aussi asseoir sa compétitivité sur le marché du générique américain, le premier dans le monde. Sagent est établi dans l'Illinois et possède trois sites côté production : à Schaumburg (États-Unis), à Montréal (Canada) et à Chengdu (Chine). Il emploie 440 personnes. Le dirigeant de Nichi-Iko a mis l'accent sur l'attractif portefeuille de Sagent, répartis au sein des trois aires thérapeutiques de l'oncologie, des anti-infectieux et des soins intensifs. Près d'un tiers de ces produits sont numéro un ou deux du marché dans leur secteur. Par ailleurs, il y a deux ans, Sagent avait acquis le laboratoire canadien Omega Laboratories, également spécialisé dans les génériques, pour environ 85,3 millions de dollars. Depuis, l'Américain compte en plus de son portefeuille de 55 produits, les 48 produits d'Omega Laboratoires. Le p-dg de Sagent Allan Oberman a pour sa part témoigné sa satisfaction de rejoindre le giron de l'entreprise japonaise. Il a également précisé que l'opération ne changerait pas les opérations en cours de Sagent, en particulier le développement de biosimilaires et de produits injectables. En 2015, le montant des ventes de Sagent s'est élevé à plus de 318 M$.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Mithra signe un accord pour la commercialisation de sa pilule contraceptive en Afrique du Nord

Mithra signe un accord pour la commercialisation de sa pilule contraceptive en Afrique du Nord

Le laboratoire belge s’est entendu avec GyneBio Pharma pour la future commercialisation de son contraceptif Estelle Mithra annonce la signature d’un accord de licence et d’approvisionnement avec GyneBio Pharma pour[…]

19/10/2020 | Afrique Contraception
UCB s’empare d’un site R&D de Lilly au Royaume-Uni

UCB s’empare d’un site R&D de Lilly au Royaume-Uni

En bref : Inventiva, Recipharm, Abzena, Sanofi, Translate Bio

En bref : Inventiva, Recipharm, Abzena, Sanofi, Translate Bio

206 sites de production pharmaceutique en France

Exclusif

206 sites de production pharmaceutique en France

Plus d'articles