Nous suivre Industrie Pharma

Le Français Vivalis fusionne avec l'Autrichien Intercell

Audrey Fréel

Sujets relatifs :

, ,
Le Français Vivalis fusionne avec l'Autrichien Intercell

La nouvelle entité se nommera Valneva.

© © Vivalis

VIVALIS VA UNIR SES FORCES À CELLES D'INTERCELL. CE MARIAGE DONNERA NAISSANCE À UNE ENTREPRISE NOMMÉE VALNEVA.

La société nantaise de biotechnologies va absorber son homologue autrichien Intercell pour un montant qui devrait approcher les 133 millions d'euros, selon Reuters. Ce projet permettra de générer entre 5 et 6 M€ de synergies dans les deux ans suivant la finalisation de l'opération. Cette opération donnera naissance à Valneva. Spécialisée dans les vaccins et les anticorps, cette entité sera détenue à 55 % par les anciens actionnaires de Vivalis et à 45 % par ceux d'Intercell. Valneva sera coté à la Bourse de Paris et à celle de Vienne et son siège social sera transféré à Lyon (Rhône), où est déjà présent Vivalis. Sa trésorerie nette pro-forma devrait atteindre 94 M€ au 30 septembre 2012. Une fois la transaction bouclée, Valneva devrait également lancer une augmentation de capital de 40 M€. Cette levée de fonds est déjà sécurisée puisque Vivalis et Intercell ont reçu les engagements du FSI, qui souscrira un montant de 25 M€, de Grimaud et Unigrains (5 M€). Ils ont aussi obtenu une garantie bancaire de 10 M€.

Des activités complémentaires

« La fusion renforcera de manière significative nos capacités, notamment dans le domaine du développement clinique, tout en renforçant et élargissant notre portefeuille de produits », se réjouit Franck Grimaud, président du directoire de Vivalis. Les deux sociétés présentent en effet des activités complémentaires. Vivalis fournit à l'industrie pharmaceutique des solutions pour la production de vaccins viraux, de protéines recombinantes et d'anticorps monoclonaux. En 2011, la société française employait 112 salariés pour une trésorerie de 30,6 M€ et un produit d'exploitation de 13,2 M€. De son côté, Intercell est spécialisé dans les vaccins. Elle commercialise un vaccin lancé sur le marché en 2009. Vendu sous le nom Ixiaro/Jespect, ce dernier permet de lutter contre l'encéphalite japonaise (EJ). Elle dispose aussi de quatre autres produits en phase III, II et I d'essais cliniques. Basée à Vienne, la société autrichienne est aussi implantée à Livingston, en Écosse et à Gaithersburg, aux États-Unis. Elle emploie 280 personnes et a généré des ventes de 21,6 M€ en 2011.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Demande d'AMM pour un vaccin issu d'une technologie de Vivalis

Demande d'AMM pour un vaccin issu d'une technologie de Vivalis

Vivalis a récemment annoncé le dépôt d'une première demande d'autorisation de mise sur le marché (AMM) au Japon d'un vaccin humain contre la grippe H5N1 produit avec la technologie de sa lignée cellulaire EB66. L'AMM a été soumise par l'Institut[…]

05/04/2013 | PharmaActualités
Vivalis fusionne avec Intercell

Vivalis fusionne avec Intercell

Vivalis diminue ses pertes en 2011

Vivalis diminue ses pertes en 2011

Lancement d'une augmentation  de capital de 30 M€ pour Vivalis

Lancement d'une augmentation de capital de 30 M€ pour Vivalis

Plus d'articles