Nous suivre Industrie Pharma

Le CIT ouvre une filiale aux États-Unis

A.D.

Le laboratoire de recherche a annoncé l'ouverture d'une filiale aux États-Unis, nommée CITox. « Il s'agit d'une filiale commerciale avec peu d'employés, puisque nous conservons nos capacités de production en France. Cela nous permet d'avoir une plus grande proximité culturelle avec nos clients nord-américains. Nous allons également développer une offre marketing spécifique à ce marché afin de gagner en visibilité », précise Sophie Baratte, directrice générale du Centre international de toxicologie (CIT). Aujourd'hui, le CIT réalise 15 % de son chiffre d'affaires annuel (35 millions d'euros en 2009) aux États-Unis. L'objectif affiché par la dirigeante est d'atteindre 30 % d'ici trois à cinq ans. Pour compléter cette démarche de renforcement sur le plan commercial, Sophie Baratte confie être « en discussion avec un CRO américain pour nouer un partenariat stratégique. Alors que nous sommes un CRO généraliste, nous cherchons un acteur préclinique qui serait sur un marché de niche dans le domaine de la pharmacie et des biotechnologies. Cet allié nous permettra d'avoir une offre plus large et de nous rapprocher de notre clientèle nord-américaine ». Le CIT qui compte 360 employés est spécialisé dans les études en toxicologie générale, toxicologie de la reproduction, cancérogenèse, pharmacocinétique et pharmacologie de sécurité.

Le CIT poursuit ainsi son développement à l'international. Le laboratoire a en effet ouvert deux filiales en Europe en mars 2010 : au Royaume-Uni et en Allemagne. « Nous voulons des forces de vente avec un contact plus direct avec nos clients hors-France », souligne Sophie Baratte. Le CIT réalise 60 % de son chiffre d'affaires à l'export. Des développements qui interviennent alors que la dirigeante avoue avoir comme tous les acteurs de la sous-traitance en préclinique souffert de la crise économique. « Le marché américain présente une dynamique un peu différente de l'économie européenne. La reprise pourrait y être plus rapide, ce qui pourrait nous permettre de trouver des moteurs de croissance », conclut-elle.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Conditionnement : Bormioli étudie un passage à l’hydrogène

Conditionnement : Bormioli étudie un passage à l’hydrogène

Le groupe transalpin Bormioli a annoncé la formation d’un partenariat autour d’un projet de décarbonation de la production de verre dénommé Divina (Decarbonisation of the Glass Industry: Hydrogen and New[…]

Bioproduction : ThermoFisher ouvre une unité en Californie

Bioproduction : ThermoFisher ouvre une unité en Californie

Conditionnement pharmaceutique : Pharmaten cédé à Partners Group pour 1,6 Mrd €

Conditionnement pharmaceutique : Pharmaten cédé à Partners Group pour 1,6 Mrd €

CRO : Mérieux NutriSciences cède les activités de Biofortis

CRO : Mérieux NutriSciences cède les activités de Biofortis

Plus d'articles