Nous suivre Industrie Pharma

À LYON, AURÉLIE DUREUIL

Sujets relatifs :

, ,

Une centaine d'industriels ont participé à la 6e édition des PPP.

© © IMT

LA JOURNÉE ORGANISÉE PAR L'IMT S'EST DÉROULÉE À LYON AUTOUR DU CAPITAL HUMAIN DANS LES INDUSTRIES DE SANTÉ. L'OCCASION D'ABORDER DES PROBLÉMATIQUES DE FORMATION, MANAGEMENT, ETC.

« Il y a plus de 15 ans, lorsque je suis revenu diriger l'IMT, je me suis pris pour quelques instants pour Martin Luther King. J'ai fait un rêve ! J'ai rêvé qu'un jour, on puisse parler, mettre en avant la véritable richesse de nos entreprises, celle qui en est la seule et véritable plus-value, je veux évidemment parler des hommes et des femmes qui en sont les forces vives. » Ainsi, a débuté le discours de Patrick Hibon de Frohen, directeur général du groupe IMT pour l'ouverture des Printemps de la production pharmaceutique. Cette 6e édition qui s'est tenue le 7 avril à Lyon a ainsi eu pour fil directeur le « capital humain ». Plus d'une centaine de responsables de l'industrie pharmaceutique se sont réunis pour échanger et travailler autour de ce « concept » formé autour de trois éléments « compétence, expérience et savoir », selon Gilles Lhernould, senior vice-président Responsabilité sociale de l'entreprise de Sanofi-Aventis.

Investir dans l'éducation et la santé

 

L'OCDE définit le capital humain comme « la richesse productive incarnée dans le travail, les compétences et les connaissances ». Gilles Lhernould a par ailleurs souligné deux axes d'investissement : l'éducation et la santé. « Les formations initiale et continue sont fondamentales. En France, nous avons la chance d'avoir des instituts de formation. Par ailleurs, l'aspect HSE représente un facteur différenciant par rapport à nos compétiteurs hors Hexagone ». Au cours de sa présentation sur les moyens offensifs et défensifs de la production pharmaceutique en France pour maintenir et développer l'activité industrielle, Sébastien Aguettant, président de la commission des affaires industrielles du Leem, a ainsi énuméré les atouts de la France : « La main-d'œuvre, l'expertise, la formation et la partie réglementaire sont des points forts incontestables. La qualité de la production est reconnue, nous devons la promouvoir. » Les opérateurs des usines ne doivent donc pas être oubliés pour la promotion du territoire auprès d'investisseurs. Comme l'a déploré Patrick Hibon de Frohen : « Même si nous savons et constatons que lors de rachats, d'OPA, de fusions, les sites de production ne comptent guère dans les négociations, voire même ne valent rien ou pas grand-chose, la prise en compte de la vraie et seule richesse de nos entreprises repose bien sur ce fameux capital humain. Le capital humain n'est pas ou ne doit pas être une « variable d'ajustement », mais bien un actif immatériel qui doit être mesuré et pris en compte. » Gilles Lhernould a néanmoins souligné que le capital humain « est indissociable de l'individu. Il ne peut pas devenir la propriété d'un tiers. Mais nos collaborateurs peuvent à tout moment partir. » D'où l'importance de la gestion de carrière et de fournir aux collaborateurs de la visibilité.

Les ateliers ont été l'occasion pour les participants de débattre sur des sujets plus ciblés relatifs à l'approche des ressources humaines et des managers sur la formation et le recrutement mais aussi à la prévention des risques pour la santé. Un atelier a été consacré aux troubles musculo-squelettiques (TMS). Les participants ont travaillé sur les méthodes d'implication des managers dans la prévention des TMS. Ils ont par ailleurs suggéré d'établir des fiches de prévention ainsi qu'une cartographie des postes pénibles dans l'entreprise. Enfin, ils ont insisté sur l'anticipation nécessaire pour le reclassement de personnes atteintes en les formant à l'avance et surtout avant qu'elles n'atteignent l'inaptitude. Un autre atelier a porté sur les obligations légales qui « contraignent la gestion des ressources humaines et ne permettent pas toujours de vivre la réglementation comme une opportunité », selon Bénédicte Desprin, sociologue et responsable ressources humaines et sociales de l'IMT. Elle a notamment souligné « le rôle de la formation nécessaire auprès des managers et managers intermédiaires ». Une position du management en évolution analysée au cours d'un atelier. Ses participants ont travaillé sur la responsabilité du management qui « nécessite une adaptation permanente aux évolutions sociologiques et environnementales ». La formation des opérateurs a été également abordée. Un atelier a été consacré aux outils managériaux dans la conduite du changement, avec notamment l'information des salariés, leur formation et la valorisation des acquis. Enfin, un atelier a permis de présenter une nouvelle méthode de recrutement par simulation. Mise au point par Pôle emploi, elle propose de « recruter sans CV en détectant les habiletés », détaille Catherine Heureude, consultante associée au développement pédagogique de l'IPC3H. L'ensemble des thèmes abordés s'inscrivent comme des éléments de réponse à la volonté du directeur général de l'IMT pour les industries de santé d'« avoir comme ambition d'optimiser ce capital humain face aux changements que nous vivons depuis quelques années et que nous allons vivre encore plus intensément dans les toutes prochaines années ».

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Nouvelles recommandations de l'ANSM pour les médicaments à base d'argile

Nouvelles recommandations de l'ANSM pour les médicaments à base d'argile

Dans un avis publié le 28 février 2019, l'Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM) recommande de ne plus utiliser les produits à base d'argile comme le Smecta (diosmeticte) chez les[…]

11/03/2019 | PanoramaPanorama
Scott Gottlieb, le n°1 de la FDA démissionne

Scott Gottlieb, le n°1 de la FDA démissionne

Les Philippines poursuivent Sanofi pour le Dengvaxia

Les Philippines poursuivent Sanofi pour le Dengvaxia

Délais raccourcis pour les essais à design complexe et thérapie innovante

Délais raccourcis pour les essais à design complexe et thérapie innovante

Plus d'articles