Nous suivre Industrie Pharma

Le bleu de méthylène de Provepharm conforme aux normes américaines et européennes

H.B.

Sujets relatifs :

, ,

La société marseillaise, spécialisée dans le développement d'applications pharmaceutiques et filiale de Provence Technologies, a annoncé le 20 novembre que son bleu de méthylène Proveblue est certifié conforme aux exigences les plus récentes des pharmacopées américaine et européenne. Ces nouvelles normes intègrent de nouvelles méthodes analytiques, des critères et des limites d'acceptation basés sur les recommandations sur les impuretés dans les substances actives issues des Directives ICH (International Conference for Harmonisation of Technical Requirements for Pharmaceuticals for Human Use). Les monographies des pharmacopées visent ainsi à assurer l'identification, la qualité et la pureté des médicaments. En mai 2011, Provepharm avait obtenu l'autorisation de mise sur le marché de Proveblue (CPH n°552), lui donnant accès aux marchés de tous les pays composant l'UE ainsi qu'à la Norvège, l'Islande et le Liechtenstein. À l'heure actuelle, Provepharm est la seule société pharmaceutique à être en mesure de fournir du bleu de méthylène pur, dénué de métaux lourds, grâce à une technologie brevetée, qui permet de ne pas faire intervenir de catalyseur à base de métaux lourds. Il était déjà largement utilisé avant la mise sur le marché de Proveblue, mais son usage avait été restreint justement en raison de la présence de métaux lourds. Ce composé organique est notamment utilisé comme colorant des tissus ou des liquides dans le cadre de diagnostics mais aussi comme antidote à l'ifosfamide (anticancéreux) ou encore en traitement contre la méthémoglobine. Cette annonce de conformité conforte donc la position de leader de Provepharm dans le domaine très spécialisé du bleu de méthylène.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition  »

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition »

Créateur du Genopole d'Evry, qu'il a dirigé de 1998 à 2017, Pierre Tambourin nous livre ses réflexions sur l'utilisation de l'hydroxychloroquine dans la traitement du Covid-19. La pandémie de[…]

27/03/2020 | Coronavirus
Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Bioproduction : Les propositions du Leem pour renforcer la filière

Bioproduction : Les propositions du Leem pour renforcer la filière

Plus d'articles