Nous suivre Industrie Pharma

Le bénéfice 2011 d'Ipsen en chute libre

A.F.

Sujets relatifs :

, ,

Le laboratoire français n'aura pas réussi à maintenir des niveaux positifs de rentabilité en 2011. Alors qu'Ipsen avait récemment publié des ventes 2011 en hausse de 5,6 % (CPH n°581), son résultat net s'est, lui, effondré de 99 % à 900 000 €, en raison de « dépréciations de certains actifs corporels, incorporels et financiers ». Le résultat opérationnel atteint 75,8 M€, en recul de 41,2 %. Il a notamment été impacté « par des pertes de valeur et des charges non récurrentes liées aux restructurations annoncées le 9 juin dernier (CPH n°554) », explique Marc de Garidel, président d'Ipsen. Les coûts de restructuration sont principalement liés à la fermeture du centre de R&D du site de Barcelone et au déménagement de la filiale commerciale nord-américaine du groupe sur la côte Est. Ipsen a également subi des pertes de valeur à hauteur de 85,2 M€ en partie dues à la baisse des perspectives de développement et de commercialisation de l'hormone de croissance Increlex en Europe et aux États-Unis ainsi qu'à un durcissement continu dans le domaine de la médecine générale en France. Face à ce contexte difficile, Ipsen a d'ailleurs annoncé son intention de « trouver un partenaire pour son activité commerciale de médecine générale en France ». Pour 2012, le laboratoire français table sur une croissance comprise entre 8 et 10 % de ses ventes en médecine de spécialité. A contrario, il prévoit un recul d'environ 15 % du chiffre d'affaires en médecine générale. La marge opérationnelle récurrente ajustée est aussi revue à la baisse et devrait atteindre environ 15 % des ventes (contre 17,3 % en 2011). Le groupe s'attend à une baisse de rentabilité liée au déremboursement du vasodilateur Tanakan à partir de mars 2012 en France et aux baisses de prix imposées. A l'annonce de ces résultats et perspectives en perte de vitesse, le titre d'Ipsen a reculé de 7,67 % à 20,40 € à la Bourse de Paris, selon l'AFP.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition  »

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition »

Créateur du Genopole d'Evry, qu'il a dirigé de 1998 à 2017, Pierre Tambourin nous livre ses réflexions sur l'utilisation de l'hydroxychloroquine dans la traitement du Covid-19. La pandémie de[…]

27/03/2020 | Coronavirus
Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Bioproduction : Les propositions du Leem pour renforcer la filière

Bioproduction : Les propositions du Leem pour renforcer la filière

Plus d'articles