Nous suivre Industrie Pharma

La reprise des sites Famar par Delpharm effective

Mathilde Lemarchand

Sujets relatifs :

, ,
La reprise des sites Famar par Delpharm effective

© Delpharm

Les négociations entamées début octobre se sont concrétisées le 18 novembre.

Les deux CDMO, Famar et Delpharm, ont annoncé l’acquisition par le groupe français Delpharm de cinq sites de production appartenant à Famar en France, au Canada et aux Pays-Bas. Cette reprise avait été envisagée début octobre et arrive cinq mois après l’annonce de la vente des sites Famar, en juillet dernier.

L’accord, signé le 18 novembre, concerne trois sites français de Famar, sur les quatre que possède le groupe, celui d’Orléans (Loiret), de L’Aigle (Orne) et de Saint-Rémy-sur-Avre (Eure et Loire). En prime, Delpharm met également la main sur les unités de production de Montréal au Canada et de Bladel aux Pays-Bas.

« Fort de ses désormais 4 700 collaborateurs répartis sur 17 sites de production, le groupe Delpharm prend une nouvelle dimension et se positionne désormais parmi les cinq leaders du marché mondial du CDMO » a déclaré Sébastien Aguettant, le président de Delpharm.

Pour Patrick Puy, président de Famar, « Cette acquisition est une belle opportunité pour les 1 300 collaborateurs de Famar et va permettre aux sites d’entrer dans une nouvelle phase pérenne et prometteuse ».

Ces cinq usines représentent un chiffre d’affaires de 250 millions d’euros et un effectif total de 1 300 salariés.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Biogen se renforce en France

Biogen se renforce en France

Le laboratoire américain va réaliser une série d'investissements sur le territoire français qui pourrait aboutir à la création de 45 emplois. Le laboratoire américain a annoncé de[…]

PharmaMar et Jazz Pharmaceuticals signent un accord de licence

PharmaMar et Jazz Pharmaceuticals signent un accord de licence

AstraZeneca va investir 500 M$ en France

AstraZeneca va investir 500 M$ en France

Huit biotechs entrent dans le French Tech 120

Huit biotechs entrent dans le French Tech 120

Plus d'articles