Nous suivre Industrie Pharma

La pandémie du XXIe siècle

Sylvie Latieule Rédactrice en chef

Sujets relatifs :

,
La pandémie du XXIe siècle

Il y a quelques années encore on parlait avec beaucoup de compassion des pays sous-développés. Des déserts économiques où les taux de mortalité pouvaient battre des records. Les populations étaient alors touchées par la malnutrition et toutes sortes de maladies infectieuses. Mais depuis, certains pays sont passés au stade d'émergents et la situation sanitaire globale s'est grandement améliorée, même si certaines régions restent encore à la traîne. Pour s'en convaincre, il suffit d'examiner les statistiques sanitaires mondiales publiées par l'Organisation mondiale de la santé (OMS). Un travail de Titan, réactualisé chaque année, et qui compile des données récoltées à travers le monde, alors que bon nombre de pays ne disposent même pas de systèmes d'informations sanitaires fiables. Il en ressort néanmoins des grandes tendances. Ainsi en 20 ans, le taux de décès maternels a réussi à chuter de 50 %. (On continue néanmoins à enregistrer un décès de femmes toutes les deux minutes dans le monde, des suites d'un accouchement ou pour d'autres causes liées à sa grossesse). La mortalité infanto-juvénile a également beaucoup régressé. Des statistiques sur les dix dernières années montrent que le nombre de décès d'enfants de moins de 5 ans est passé de 9,6 millions en 2000 à 7,6 millions en 2010, grâce notamment à une couverture vaccinale antirougeole à l'échelle mondiale qui atteint désormais les 84 %.

Pour ce qui est des maladies infectieuses (Sida, hépatites... ), elles sévissent toujours partout dans le monde, mais l'innovation thérapeutique reste porteuse d'espoir. Par exemple, le 28 juillet dernier, la célébration de la journée mondiale contre l'hépatite a été l'occasion de rappeler que de nouveaux traitements combinés à base d'antiprotéase laissaient entrevoir un espoir de guérison.

En revanche, une toute autre menace est en train de s'abattre sur la planète, touchant de plein fouet les populations les plus développées. Il s'agit de l'alourdissement de la population mondiale. Le rapport estime qu'à l'échelle mondiale 2,8 millions de personnes meurent chaque année des conséquences d'un excès de poids ou d'une obésité. Cet alourdissement fait encourir des risques de cardiopathie coronarienne, d'AVC ischémique, diabète de type 2 et de certains cancers courants. Or le phénomène ne fait que croître. Entre 1980 et 2008, l'indice de masse corporelle de la population mondiale a presque doublé. En 2008, 10 % des hommes et 14 % des femmes à l'échelle planétaire étaient obèses. Bien entendu, les statistiques de l'OMS pointent du doigt le continent américain, avec 62 % de personnes en surpoids et 26 % d'obèses. Ce surpoids, associé au tabagisme, à l'alcool et à l'inactivité physique pourrait être à l'origine d'une pandémie de très grande ampleur, due à une explosion de maladies cardiovasculaires, de cancers, et de diabètes. Ces maladies que l'OMS dénomme « maladies non transmissibles ou MNT » pourraient se révéler tout aussi dévastatrices que des pandémies infectieuses du passé, avec la particularité de toucher les sociétés les plus riches et les plus évoluées. La lutte contre l'obésité et ses maladies dérivées pourraient ainsi devenir le défi sanitaire du XXIe siècle.

 

L'alourdissement de la population mondiale est une menace pour la planète.

 

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

[Edito Covid-19] : Ce que nous dit la pénurie de curare

[Edito Covid-19] : Ce que nous dit la pénurie de curare

Beaucoup d'entre nous associent le curare à cette drogue utilisée par les chasseurs d'Amazonie pour enduire les flèches de leurs sarbacanes et tuer leurs gibiers. Cette pratique ancestrale avait fini par donner[…]

Edito : La subtile stratégie de Sanofi

Edito : La subtile stratégie de Sanofi

Edito : Bad buzz pour le Zolgensma de Novartis

Edito : Bad buzz pour le Zolgensma de Novartis

Edito : La data entre menaces et opportunités

Edito : La data entre menaces et opportunités

Plus d'articles