Nous suivre Industrie Pharma

La HAS préconise le déremboursement de l'homéopathie

Mathilde Lemarchand

Sujets relatifs :

, ,
La HAS préconise le déremboursement de l'homéopathie

© Pixabay

La Haute Autorité de santé a finalement opté pour le déremboursement, jugeant l'efficacité des médicaments homéopathiques insuffisante.

Après des fuites dans la presse, mercredi, qui ont conduit le laboratoire Boiron à suspendre son cours en bourse, la Haute Autorité de santé (HAS) a finalement rendu son verdict au sujet du remboursement de l’homéopathie. Après une évaluation scientifique de neuf mois, la commission de la transparence de la HAS estime finalement que « les médicaments homéopathiques ne présentent pas une efficacité suffisante pour être proposés au remboursement ».

Une décision qui « ne conteste pas l’expérience des Français avec l’homéopathie », a précisé la HAS. Au-delà de l’évaluation, la HAS a également souhaité rappeler que « le recours à l’homéopathie ne doit pas retarder la prescription de soins nécessaires, notamment pour les maladies sévères et évolutives ».

De son côté, le spécialiste français de l’homéopathie « conteste la méthode choisie par la commission pour évaluer l’homéopathie », comme l’a indiqué Valérie Lorentz-Poinsot, la directrice générale des laboratoires Boiron, rappelant que cette décision « va avoir un impact sur la qualité de vie des patients ». Boiron demande ainsi un moratoire sur cette décision et espère engendrer un débat parlementaire et public.

Reste à savoir quelle sera la décision de la ministre de la Santé, Agnès Buzyn, pour connaître le fin mot de l’histoire.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Catalent va produire le Zolgensma

Catalent va produire le Zolgensma

Pour le compte d'Avexis, Catalent va produire la thérapie génique la plus chère du monde. Catalent a annoncé la signature d’un accord stratégique à long terme en vertu duquel le sous-traitant[…]

Abbvie s'empare de Mavupharma

Abbvie s'empare de Mavupharma

Echec clinique pour Amgen et Novartis

Echec clinique pour Amgen et Novartis

Abivax augmente son capital de 12 millions d’euros

Abivax augmente son capital de 12 millions d’euros

Plus d'articles