Nous suivre Industrie Pharma

La filiale pharmaceutique de Samsung introduite en Bourse

H.B.

Sujets relatifs :

, ,

Samsung BioLogics, le producteur à façon sud-coréen, filiale du conglomérat Samsung, a été introduit en Bourse ce jeudi 10 novembre. Et le succès est semble-t-il au rendez-vous, puisque cette introduction en Bourse est la deuxième plus importante jamais menée en Corée du Sud. L'unité pharmaceutique du géant sud-coréen a déjà levé près d'1,8 milliard d'euros (2,225 Mrds de wons), qui serviront à augmenter ses capacités de production ainsi que ses activités de Recherche et Développement. En une journée, le titre a fini en hausse de 5,88 % à 144 000 wons (133 €), ce qui valorise l'entreprise à près de 9 500 Mrds wons (7,5 Mrds €). En mauvaise posture dans ses activités traditionnelles, le géant Samsung voit dans le secteur prometteur des biomédicaments un nouveau moteur de croissance. La filiale Samsung BioLogics est toutefois elle-même dans le rouge depuis des années, à cause des investissements très lourds qu'elle réalise dans ses usines. En janvier dernier, elle annonçait avoir posé la première pierre d'une troisième usine de bioproduction sur son complexe d'Incheon, en Corée du Sud (CPH n°744), projet qui représente un investissement de 850 milliards de wons (environ 655 M€) et qui devrait voir le jour en 2018. Mais lorsque cette usine sera opérationnelle, Samsung BioLogics estime qu'il deviendra le premier CMO mondial de produits biopharmaceutiques. Samsung BioLogics développe actuellement treize biomédicaments, principalement dans les domaines de l'oncologie, de l'immunologie et du diabète.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition  »

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition »

Créateur du Genopole d'Evry, qu'il a dirigé de 1998 à 2017, Pierre Tambourin nous livre ses réflexions sur l'utilisation de l'hydroxychloroquine dans la traitement du Covid-19. La pandémie de[…]

27/03/2020 | Coronavirus
Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Bioproduction : Les propositions du Leem pour renforcer la filière

Bioproduction : Les propositions du Leem pour renforcer la filière

Plus d'articles