Nous suivre Industrie Pharma

La croissance de la pharmacie mondiale en perte de vitesse

Sujets relatifs :

IMS Health vient de publier des prévisions 2009 qui confirment le ralentissement de la croissance du marché mondial des médicaments. 2008 et 2009 devraient afficher un taux de croissance compris entre 4,5 % et 5,5 % contre 6,4 % l'an dernier (CPH n° 426). Ce qui permettrait au marché d'atteindre les 820 milliards de dollars (633 Mrds €) l'an prochain, contre 712 Mrds € en 2007. Parmi les facteurs clés les plus influents, Murray Aitken, senior vice-president d'IMS Health, distingue « le déplacement de la croissance des pays développés vers les pays émergents, le plus grand rôle joué par les produits de spécialité, la perte des brevets des blockbusters, et l'influence grandissante des régulateurs et payeurs sur les décisions de politique de santé. En haut de cette pyramide se nichent l'incertitude de l'environnement économique global et ses conséquences sur la demande ». Le clan des sept pays émergents (Chine, Brésil, Inde, Corée du Sud, Mexique, Turquie et Russie) afficherait une croissance comprise entre 14 % et 15 %, pour une part de marché entre 105 et 115 Mrds $. Ces pays devraient profiter de l'apport combiné des dépenses de santé de leurs gouvernements et d'un financement public et privé plus conséquent. Des conditions propices à un meilleur accès aux produits innovants, allié à une plus forte demande.
À l'inverse, les pays les plus gros consommateurs de médicaments marquent encore le pas. La croissance du top 5 européen (France, Allemagne, Italie, Espagne et Royaume-Uni) devrait ralentir pour n'atteindre que 4 % à 5 % (162 à 172 Mrds $), tirée par le vieillissement de la population et la demande toujours plus soutenue de produits de prévention mais ralentie par la décentralisation des budgets de santé, le coût des technologies innovantes, et le recours aux assureurs-payeurs pour la prise en charge des remboursements de soins. Aux États-Unis, le marché numéro un, la fourchette de 2-3 % prévue chuterait à 1-2 % pour 2008 et 2009 (entre 292 et 302 Mrds $). En cause: une baisse de la demande pour les produits récemment lancés sur le marché, et un climat économique qui influerait négativement sur les visites chez le médecin et donc sur les ventes de médicaments. Parmi les champions de la consommation pharmaceutique, seul le Japon, numéro deux mondial, verrait sa croissance reprendre son souffle et atteindre un seuil de 4 % à 5 %, pour un marché compris entre 84 et 88 Mrds $. Une amélioration envisagée grâce à de récentes et futures approbations en produits d'oncologie, à de meilleurs programmes de prévention, et à l'absence de baisse des prix de la part du gouvernement. La plus grande ouverture du marché japonais aux génériques n'aurait pas en revanche d'impact majeur.
Quatre ou cinq blockbusters attendus pour 2009 Le marché mondial des génériques profitera lui des tombées de brevets dans les huit plus grands marchés au monde en 2009. Une véritable manne évaluée à 24 Mrds $ grâce à la fin de la protection de blockbusters comme certains anti-épileptiques, des inhibiteurs de la pompe à protons, ou encore des anti-viraux. En 2009, les génériques compteraient pour 68 Mrds $ du marché mondial, soit une croissance de 5 à 7 %. Alors que les brevets tombent en cascade, IMS Health ne parie pas sur l'innovation pour contrebalancer. Quatre ou cinq blockbusters sont attendus en 2009 (syndrome coronarien aigu, diabète, arthrite rhumatoïde et méningite). Et seulement 25 à 30 nouvelles molécules au total pourraient être lancées en 2009, mais essentiellement sur des marchés de niches, aux potentiels commerciaux limités. Pourtant, les produits de spécialité devraient afficher une croissance de 8 à 9 % et contribuer à 67 % de l'ensemble de la croissance du marché pharmaceutique. Avec en tête, les médicaments oncologiques (15-16 %), suivis des anti-rétroviraux (13-14 %) et des produits de biotechnologies (11-12 %). Dans le même temps, les produits pharmaceutiques prescrits par les généralistes ne devraient générer qu'une croissance de 2 à 3 %. J.C.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Les Philippines poursuivent Sanofi pour le Dengvaxia

Les Philippines poursuivent Sanofi pour le Dengvaxia

Le gouvernement philippin a annoncé, le 1er mars, son intention d'engager des poursuites contre des responsables de Sanofi Pasteur pour « négligence grave ayant entraîné la mort » concernant le[…]

Nouvelles recommandations de l'ANSM pour les médicaments à base d'argile

Nouvelles recommandations de l'ANSM pour les médicaments à base d'argile

Scott Gottlieb, le n°1 de la FDA démissionne

Scott Gottlieb, le n°1 de la FDA démissionne

Délais raccourcis pour les essais à design complexe et thérapie innovante

Délais raccourcis pour les essais à design complexe et thérapie innovante

Plus d'articles