Nous suivre Industrie Pharma

La convention européenne Medicrime sur les rails

Julien Cottineau

Sujets relatifs :

, ,

Résultats positifs pour un projet pilote en Suède

Le projet pilote de la Fédération européenne des industries de santés (EFPIA) pour la vérification des produits en pharmacie a abouti a des résultats concluants. Le projet, mené en Suède dans 25 pharmacies de Stockholm entre septembre et janvier derniers (CPH n°467), a permis de vérifier 100 000 boîtes dotées de code data matrix en 2D, et issues de 14 producteurs de médicaments différents. Selon l'EFPIA, le « système permet l'identification efficace de faux emballages, de produits périmés ou dont la date de péremption est proche, ainsi que de produits qui font l'objet d'un rappel ».

Le Conseil de l'Europe organisait en fin de semaine dernière à Bâle (Suisse) la présentation de la convention européenne Medicrime, destinée à renforcer la lutte contre la contrefaçon de médicaments. Préparée depuis 2007 en collaboration avec la Direction européenne de la qualité du médicament et des soins de santé, cette première convention internationale vise plusieurs objectifs. Elle doit permettre en premier lieu d'établir un cadre juridique pénal pour la fabrication de produits médicaux contrefaits, la fourniture, l'offre de fourniture et le trafic de médicaments contrefaits, la falsification de documents, ainsi que la fabrication ou la fourniture non autorisées de médicaments et la commercialisation de dispositifs médicaux non conformes. Medicrime devrait constituer un organe de supervision pour sa mise en œuvre afin d'assurer et de coordonner une coopération internationale entre les administrations publiques, des mesures de prévention destinées aux secteurs public et privé, et des mesures de protection des victimes et des témoins. Le Comité des ministres du Conseil de l'Europe devrait adopter cette convention le 12 mai prochain. Convention qui sera ensuite soumise à ratification des États membres à Istanbul (Turquie) les 25 et 26 novembre prochains. Des États non-membres pourront également se rallier à Medicrime. Qualifiée de « multimilliardaire », l'industrie de contrefaçon de médicaments est perçue comme en « forte croissance » par le Conseil de l'Europe. Si, en valeur, elle ne toucherait que moins de 1 % du marché des pays développés, elle atteint parfois plus de 50 % dans les pays en voie de développement et sur Internet, d'après l'Organisation mondiale de la santé (OMS). Dans « certaines parties de l'Europe », Medicrime estime que la contrefaçon de médicaments pourrait représenter entre 6 et 20 % de la production et de la distribution des produits pharmaceutiques.

 

 

%%HORSTEXTE:0%%

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Le gouvernement américain injecte 354 M$ pour retrouver son indépendance sanitaire

Le gouvernement américain injecte 354 M$ pour retrouver son indépendance sanitaire

L’indépendance sanitaire est un sujet phare aux Etats-Unis. Elle entre dans le cadre de la stratégie America First du président Donald Trump. A ce titre, la société publique de fabrication de[…]

19/05/2020 | CoronavirusCovid-19
Les Philippines poursuivent Sanofi pour le Dengvaxia

Les Philippines poursuivent Sanofi pour le Dengvaxia

Nouvelles recommandations de l'ANSM pour les médicaments à base d'argile

Nouvelles recommandations de l'ANSM pour les médicaments à base d'argile

Scott Gottlieb, le n°1 de la FDA démissionne

Scott Gottlieb, le n°1 de la FDA démissionne

Plus d'articles