Nous suivre Industrie Pharma

La Basse-Normandie accueille le premier centre public – privé en France

Inauguré fin novembre, le Centre de recherche clinique (CRC) de Basse-Normandie repose sur un partenariat original. Il est le fruit d'un travail commun entre un établissement public, le CHU de Caen, et une entreprise privée, Therapharm Recherches. Le CRC représente un co-investissement de plus de 155000 euros. Situé au sein de l'hôpital de Caen, le CRC possède 10 lits répartis dans les 270 m2 dédiés à la recherche clinique, pour les études de phase I et II principalement. Le centre compte une dizaine de personnes dans son équipe mixte, dirigée par Joël Martinez, directeur général du CHU de Caen. « Nous allons nous appuyer sur les compétences bien spécifiques des deux parties. Le CHU permet l'accès à un réseau de médecins spécialisés, aux patients, à un plateau technique avec du matériel bien spécifique, etc. De notre côté, nous apportons notre savoir-faire en matière de développement de projet de recherche clinique, notre réseau commercial, ou encore notre savoir-faire dans la gestion d'un client, en termes de respect des délais par exemple », explique Antoine Cournot, p-dg de Therapharm. Ce projet, débuté depuis 18 mois, a reçu l'agrément de l'Afssaps en juillet dernier.

Les domaines d'études privilégiés devraient être les pathologies cardiovasculaires, l'oncologie, l'immnuo-infectiologie et les neurosciences. « Le CRC a déjà reçu beaucoup de demandes d'industriels attirés par ce modèle », selon de dirigeant. Il précise que « les 1res études devraient démarrer début 2008. Notre objectif est d'atteindre un taux d'occupation de 60 % avec un juste équilibre entre le nombre d'études pour les industriels et pour la recherche académique ». La création du CRC est un atout pour le développement de Therapharm. La société, créée au début des années 90, emploie environ 70 personnes et devrait réaliser un chiffre d'affaires proche de 7 millions d'euros en 2007. « Notre entreprise connaît actuellement un fort développement en Europe. En effet, nous avions cette année deux objectifs: la création du CRC, qui est une belle satisfaction, et nous implanter dans plusieurs pays européens, ce qui sera finalisé à la mi-décembre », indique Antoine Cournot. Therapharm comptera alors des bureaux à Paris, Barcelone, Nuremberg, Budapest et Bucarest. Le dirigeant semble aujourd'hui confiant, ce qui ne fut pas toujours le cas. « Il y a 4 ans, le constat était très négatif pour la recherche clinique en France. Depuis, tous les acteurs ont su se mobiliser pour la rendre à nouveau attractive pour les clients étrangers. En 2007, les efforts ont payé et la croissance de l'activité semble reprendre », constate Antoine Cournot.n A.D.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Servier tiré par l'international

Servier tiré par l'international

Le géant pharmaceutique français a annoncé de bons résultats pour l'exercice 2016/2017, et ce malgré une baisse des ventes en France. Pour l'exercice 2016-2017, le chiffre d'affaires de Servier[…]

05/03/2018 | ServierActualités
Zydus s'empare de six marques de Merck en Inde

Zydus s'empare de six marques de Merck en Inde

Feu vert de la FDA pour trois sites de production de Novasep

Feu vert de la FDA pour trois sites de production de Novasep

Le LFB triplera les capacités de son site d'Alès d'ici à 2017

Le LFB triplera les capacités de son site d'Alès d'ici à 2017

Plus d'articles