Nous suivre Industrie Pharma

L'usine belge de NextPharma en grande difficulté

J.C.

Sujets relatifs :

, ,

Acquise en 2001 par le groupe britannique NextPharma, l'usine Thissen à Braine-l'Alleud, en Belgique, est au bord de la fermeture. Initialement, la direction de l'usine devait transmettre ces jours-ci une demande de dépôt de bilan auprès du Tribunal de commerce de Nivelles. Cette décision a engendré une action d'une partie des quelque 350 salariés du site, qui se retrouvaient ainsi menacés d'un licenciement imminent sans indemnités. Après un blocage de l'usine et une séquestration de la direction pendant plusieurs heures entre le 15 et le 16 novembre, une médiation a permis de calmer la situation. Un mandataire devrait être désigné très prochainement pour organiser la reprise de l'entreprise. Une autre proposition sur la table préconiserait le choix entre attendre un repreneur ou négocier un véritable plan social. Selon la presse belge, plusieurs investisseurs auraient déjà adressé des marques d'intérêt et pris contact avec le gouvernement wallon. Selon des sources syndicales, la direction aurait annoncé que cette filiale ne disposait plus que de 2 000 euros de trésorerie, suite à une chute de 30 % de ses ventes depuis 2010, en raison de pertes de clients ou de surstockages sur d'autres marchés comme la Chine, et une perte prévisionnelle de l'Ebidta d'environ 5 millions d'euros. Spécialisée dans les produits cytotoxiques et les produits stériles, Thissen était en restructuration. La maison mère NextPharma, acquise elle-même cette année par le fonds d'investissement Sun European Partners en début d'année (CPH n°536), aurait déjà injecté 4,7 M€ pour sauver l'usine cette année. En tout début d'année, le façonnier britannique avait même finalisé un plan d'investissement pour l'ajout d'une unité de production de seringues stériles pré-remplies (CPH n°538).

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition  »

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition »

Créateur du Genopole d'Evry, qu'il a dirigé de 1998 à 2017, Pierre Tambourin nous livre ses réflexions sur l'utilisation de l'hydroxychloroquine dans la traitement du Covid-19. La pandémie de[…]

27/03/2020 | Coronavirus
Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Bioproduction : Les propositions du Leem pour renforcer la filière

Bioproduction : Les propositions du Leem pour renforcer la filière

Plus d'articles