Nous suivre Industrie Pharma

L'UFC-Que Choisir porte plainte contre neuf fabricants

L.H.

Sujets relatifs :

, ,

Dioxyde de titane et de silicium, oxyde de fer et de zinc, noir de carbone... Sur les 16 produits alimentaires et cosmétiques de consommation courante analysés par l'UFC-Que Choisir, 100 % contiennent des nanoparticules. Mais ce qui inquiète le plus l'association, c'est que 13 de ces produits ne font pas figurer la mention [nano], pourtant obligatoire depuis 2013 pour les cosmétiques, et 2014 pour l'alimentaire, dans la liste des ingrédients. Parmi eux, le déodorant Sanex Natur 48h ou le dentifrice Aquafresh triple protection + blancheur. L'UFC-Que Choisir a donc décidé de porter plainte contre neuf fabricants pour « non-respect de l'obligation légale de signalement sur l'emballage », dont quatre dans le secteur de la cosmétique : Colgate-Palmolive, Lavera Gmbh et Co. KG, Avène, Coty et GlaxoSmithKline. L'association demande également à la DGCCRF et au ministère de l'Économie de publier la liste des produits alimentaires et cosmétiques silencieux sur la présence de nanoparticules, de poursuivre les fabricants en infraction avec la réglementation et de maintenir durablement les investigations sur le sujet. En février 2017, l'association avait déjà dénoncé la présence du colorant E171 (dioxyde de titane) en partie sous forme de nanoparticules dans un grand nombre de médicaments et de compléments alimentaires. Les nanomatériaux sont utilisés entre autres pour leur fonction colorante ou anti-agglomérante. Les inquiétudes concernant leur impact sur la santé et l'environnement sont liées à leur taille infime, qui favorise la pénétration dans les organismes. De plus, le passage à la taille nanométrique modifie les propriétés physico-chimiques de ces composés. Des études récemment publiées par l'Institut national de la recherche agronomique et l'Agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation, de l'environnement et du travail soulignent les effets promoteurs potentiels sur la cancérogenèse de certaines nanoparticules.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Désaccord entre l'Afipa et l'ANSM

Désaccord entre l'Afipa et l'ANSM

Des substances actives plus visibles, au détriment des marques. C'est ce que prône l'Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM) dans sa recommandation du 28 février. Celle-ci visait[…]

11/06/2018 | EmballagePanorama
Les médicaments contre Alzheimer ne seront plus remboursés

Les médicaments contre Alzheimer ne seront plus remboursés

Lancement d'un site d'informations grand public sur la recherche clinique

Lancement d'un site d'informations grand public sur la recherche clinique

Les médicaments et les cosmétiques dans le viseur des associations

Les médicaments et les cosmétiques dans le viseur des associations

Plus d'articles