Nous suivre Industrie Pharma

L'UE enquête sur le Sud-Africain Aspen

H.B.

Sujets relatifs :

, ,

La Commission européenne a indiqué le 15 mai avoir ouvert une enquête contre le laboratoire sud-africain Aspen pour pratiques anticoncurrentielles. Aspen Pharma se serait livré à des « pratiques tarifaires excessives » concernant cinq médicaments contre le cancer, précise la Commission. « En cas de maladies graves, il peut arriver que la vie des patients dépende de la disponibilité de certains médicaments », a souligné Margrethe Vestager, commissaire chargée de la politique de concurrence. « Les sociétés qui les produisent devraient voir leurs efforts récompensés, de sorte qu'elles soient incitées à en poursuivre la production. Mais lorsque le prix d'un médicament augmente soudainement de plusieurs centaines de pour-cent, il y a matière pour la Commission à enquêter. Plus précisément, dans la présente affaire, nous allons évaluer si Aspen enfreint les règles de concurrence de l'UE en facturant des prix excessifs pour un certain nombre de médicaments », a-t-elle ajouté. Les cinq principes actifs concernés - chlorambucil, melphalan, mercaptopurine, tioguanine, busulfan sont vendus sous plusieurs marques et formules, précise la Commission européenne, ajoutant qu'il s'agit de médicaments « de niche ». Utilisés dans le traitement du cancer, notamment des tumeurs du sang, ils ont été acquis par Apsen après l'expiration des brevets les protégeant. Malgré cela, il n'existe aucun générique de ces médicaments sur le marché européen. La Commission soupçonne ainsi Aspen d'avoir « menacé de retirer du marché les médicaments en question dans certains États membres afin d'imposer ces hausses de prix et aurait même mis sa menace à exécution dans certains cas ». L'enquête concerne l'ensemble de l'Union Européenne à l'exception de l'Italie, « l'autorité italienne de la concurrence ayant déjà adopté, à l'encontre d'Aspen, une décision constatant une infraction, le 29 septembre 2016 », précise enfin la Commission. Suite à cela, Aspen a écopé d'une amende de 5 millions d'euros. De son côté, le laboratoire basé à Durban (Afrique du Sud) a indiqué qu'il prenait « très au sérieux le respect des lois sur la concurrence » et qu'il « travaillera de manière constructive avec la Commission ».

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Nouvelles recommandations de l'ANSM pour les médicaments à base d'argile

Nouvelles recommandations de l'ANSM pour les médicaments à base d'argile

Dans un avis publié le 28 février 2019, l'Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM) recommande de ne plus utiliser les produits à base d'argile comme le Smecta (diosmeticte) chez les[…]

11/03/2019 | PanoramaPanorama
Scott Gottlieb, le n°1 de la FDA démissionne

Scott Gottlieb, le n°1 de la FDA démissionne

Les Philippines poursuivent Sanofi pour le Dengvaxia

Les Philippines poursuivent Sanofi pour le Dengvaxia

Délais raccourcis pour les essais à design complexe et thérapie innovante

Délais raccourcis pour les essais à design complexe et thérapie innovante

Plus d'articles