Nous suivre Industrie Pharma

L'ONU évalue à 600 M$ les besoins urgents

J.C. avec Reuters et AFP

Sujets relatifs :

, ,

L'ONU a estimé qu'une enveloppe de 600 millions de dollars (plus de 450 M€) serait nécessaire pour couvrir les besoins urgents pour lutter contre l'épidémie incontrôlable du virus Ebola, qui sévit en Afrique de l'Ouest et a déjà causé plus de 1 900 décès, rapporte Reuters. Ce qui en fait la plus sévère épidémie de ce type connue à ce jour depuis la découverte du virus en 1976. Et les dernières perspectives dressées par l'OMS sont sombres. L'organisme évalue le risque à plus de 20 000 cas dans les prochaines semaines, contre 3 500 recensés jusqu'à présent, pour, donc, 1 900 décès. Les 4 et 5 septembre, une conférence de l'OMS en urgence à Genève (Suisse) devait faire le point sur tous les traitements et vaccins en cours de développement contre Ebola, alors qu'à ce jour aucun traitement n'a été officiellement enregistré dans le monde. Le laboratoire fédéral canadien National Microbiology Laboratory, basé à Winnipeg et rattaché à l'autorité canadienne de Santé, est prêt à mettre à disposition gracieusement entre 800 et 1 000 doses d'un vaccin expérimental. Toutefois, le transport jusqu'en Afrique de l'Ouest s'avère très complexe et pourrait nécessiter les fonds de 600 M$ évoqués par l'ONU. Cet été, le seul vaccin expérimental à avoir été utilisé en urgence, avec quelques succès mais sans efficacité absolue, est le ZMapp, développé par le laboratoire californien Mapp Biopharmaceutical et Defyrus Inc., un laboratoire canadien de Toronto, avec le soutien des gouvernements américain et canadien. Seulement les stocks expérimentaux sont épuisés depuis mi-août. Selon Reuters, des tests cliniques sur l'Homme devaient être initiés la semaine dernière pour un vaccin développé par GSK.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Le gouvernement américain injecte 354 M$ pour retrouver son indépendance sanitaire

Le gouvernement américain injecte 354 M$ pour retrouver son indépendance sanitaire

L’indépendance sanitaire est un sujet phare aux Etats-Unis. Elle entre dans le cadre de la stratégie America First du président Donald Trump. A ce titre, la société publique de fabrication de[…]

19/05/2020 | CoronavirusCovid-19
Nouvelles recommandations de l'ANSM pour les médicaments à base d'argile

Nouvelles recommandations de l'ANSM pour les médicaments à base d'argile

Scott Gottlieb, le n°1 de la FDA démissionne

Scott Gottlieb, le n°1 de la FDA démissionne

Les Philippines poursuivent Sanofi pour le Dengvaxia

Les Philippines poursuivent Sanofi pour le Dengvaxia

Plus d'articles