Nous suivre Industrie Pharma

L’OMS recommande la transparence sur le prix des médicaments

Mathilde Lemarchand
L’OMS recommande la transparence sur le prix des médicaments

© Pexels

Lors de la dernière assemblée mondiale de la santé, l'OMS a opté pour la transparence sur le prix des médicaments, une recommandation saluée par les associations de santé.

Le prix des médicaments continue de faire débat. A Genève c’est déroulé, fin mai, la 72ème édition de l’Assemblée mondiale de la santé. L'organe décisionnel suprême de l'OMS a adopté la résolution sur la transparence sur le prix des médicaments, après plusieurs jours de négociations.

Pour les associations signataires, comme Sidaction, AIDES ou encore MSF (Médecins Sans Frontières), cette résolution présente « un progrès démocratique, car elle renforce le droit à l’information » et « un progrès pour la santé publique mondiale ». Des activistes et des associations de santé s’étaient, en effet, mobilisés pour obtenir cette transparence des prix, à l’image d’une tribune publiée le 21 mai dans Libération qui dénonçait « une escalade incontrôlable des prix due à un système opaque ».

Une démarche jugée nécessaire selon l’assemblée et les associations, dans la mesure où le prix de certains traitements se compte en dizaines et centaines de milliers d’euros par an et par personne, voire plus, à l’instar du Zolgensma, récemment approuvé par la FDA, dont le prix record atteint 2,125 M$ (1,9 M€) aux États-Unis.

Cette résolution sur la transparence des prix, à l’initiative de l’Italie, a été soutenue « sans réserve » par la France, qui ne l’a toutefois pas co-signé. Reste à savoir quel sera l’impact de cette recommandation, cette dernière n’ayant pas de valeur juridique contraignante.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Fin du libre accès pour le paracétamol et les AINS

Fin du libre accès pour le paracétamol et les AINS

A partir du 15 janvier 2020, les médicaments contenant du paracétamol et certains anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) seront placés derrière le comptoir. Afin de favoriser le bon usage des[…]

La HAS recommande d’étendre le vaccin contre les HPV aux garçons

La HAS recommande d’étendre le vaccin contre les HPV aux garçons

L’ANSM alerte sur les implants Nexplanon

L’ANSM alerte sur les implants Nexplanon

Vers la fin du libre accès pour les médicaments à base d’alpha-amylase ?

Vers la fin du libre accès pour les médicaments à base d’alpha-amylase ?

Plus d'articles