Nous suivre Industrie Pharma

L'IRT Bioaster dans les starting-blocks

J.C.

Sujets relatifs :

, ,

Unique Institut de Recherche Technologique (IRT) retenu dans le domaine de la santé dans le cadre des Investissements d'avenir (CPH n°586 et 550), Bioaster amorce son plein lancement. La première phase des programmes de R&D et le déploiement des centres technologiques est en marche. Centré sur les domaines de l'infectiologie et de la microbiologie, et dans le cadre de partenariats public-privé, Bioaster veut se positionner comme une « interface de la recherche fondamentale et de l'industrialisation », et nourrit l'ambition « de densifier le tissu de PME, de faire émerger des entreprises de taille intermédiaire (ETI) » et de contribuer à la formation de « plusieurs centaines de chercheurs sur les filières biotechnologiques de demain pour répondre aux enjeux de santé publique ». L'IRT prévoit un budget global de 585 millions d'euros sur neuf ans. Pour ce faire, Bioaster compte sur l'État, qui s'est engagé à apporter au maximum 180 M€ sur la période, sur le soutien des collectivités locales (Grand Lyon, régions Rhône-Alpes et Ile-de-France), et sur les apports de partenaires privés et des instances européennes. La Fondation de co- opération scientifique Bioaster, structure de gouvernance opérationnelle, sera dotée d'un apport initial de 7,3 M€ injectés par les huit membres fondateurs : Lyonbiopôle, l'Institut Pasteur, Sanofi, l'Institut Mérieux, Danone Research, l'Inserm, le CNRS et le CEA. Pour les trois premières années de fonctionnement, l'IRT table sur un budget de 90 M€, qui doit permettre notamment de lancer une quarantaine de projets de R&D. Environ 5 000 m2 d'immobilier devraient être dédiés à court terme à Bioaster sur les sites de l'Institut Pasteur à Paris et celui de Lyon Gerland. Dans neuf ans, l'IRT prévoit de disposer de 30 000 à 40 000 m2 d'immobilier pour ses activités.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Covid-19 : La HAS recommande finalement le vaccin d’AstraZeneca pour les plus de 65 ans

Covid-19 : La HAS recommande finalement le vaccin d’AstraZeneca pour les plus de 65 ans

L'autorité a revu sa position initiale, en s'appuyant sur de nouvelles études menées au Royaume-Uni. Explications. La Haute Autorité de santé (HAS) a revu sa recommandation initiale. Autorisé[…]

02/03/2021 | PanoramaCovid-19
L'Anses et l'ANSM se rapprochent à Lyon

L'Anses et l'ANSM se rapprochent à Lyon

Antibiorésistance : Ineos finance un institut à Oxford à hauteur de 100 M£

Antibiorésistance : Ineos finance un institut à Oxford à hauteur de 100 M£

Le gouvernement américain injecte 354 M$ pour retrouver son indépendance sanitaire

Le gouvernement américain injecte 354 M$ pour retrouver son indépendance sanitaire

Plus d'articles