Nous suivre Industrie Pharma

L'innovation à l'honneur au salon Forum Labo et Biotech

Aurélie Dureuil

Remis à l'occasion du salon Forum Labo et Biotech, les Trophées ont été décernés dans six catégories pour les équipements de laboratoire innovants.

Plus de 280 dossiers, 76 innovations détectées et 13 nominés. Ce sont au final six lauréats qui ont reçu les Trophées de l'innovation Forum Labo et Biotech, le 31 mars dernier. Le salon biannuel qui s'est tenu du 31 mars au 2 avril 2015 à Paris a décerné pour la deuxième fois ses prix afin de « valoriser le savoir-faire des exposants », selon les organisateurs. La catégorie Sécurité au laboratoire, écoconception et réglementation vise à « valoriser les produits favorisant la sécurité des utilisateurs et le respect des normes de laboratoire ». ll a été remis à Horiba Scientific 1 pour sa station de digestion Vulcan. Cet équipement « automatise toutes les étapes de préparation de l'échantillon (distribution d'acides, chauffage, agitation, mise à volume, dilution, transfert), sans manipulation des opérateurs », souligne le fabricant. Conçu pour minéraliser les échantillons dans l'HF, HClO4, H2O2, HNO3 et HCl, cet appareil est compact et comprend une hotte intégrée. Il permet la préparation allant jusqu'à 144 échantillons simultanément.

SmartPart 2, le système miniature de mesure en temps réel des caractéristiques d'un mélange de SmartINST (voir p. 53) a été primé dans la catégorie Miniaturisation. Le CIFL (Comité interprofessionnel des fournisseurs du laboratoire), organisateur du salon et des Trophées, entend valoriser « les méthodes d'analyse ou de contrôle qui intègrent les contraintes d'espace des laboratoires ou le besoin de réaliser la même analyse avec moins de réactif ».

La catégorie suivante concerne l'ergonomie, le design et le confort. Elle a pour objectif de promouvoir les innovations sur l'ergonomie et le design des matériels afin d'améliorer le confort des utilisateurs. C'est la société Safas 3 qui a remporté le Trophée pour son UVMC TouchSnake. Ce spectrophotomètre UV-Vis possède un écran tactile « orientable, intégré et facilement remplaçable ». Alors que les écrans et tablettes tactiles envahissent notre quotidien, la société a développé un bras flexible permettant de présenter l'écran tactile en hauteur et face à l'opérateur. « Le suivi des mesures et la saisie restent faciles à tout moment, même capot ouvert, lorsque l'utilisateur exploite la technologie exclusive de mesure à ciel ouvert, par exemple pour injecter », souligne le fabricant. Il précise également que l'écran est déverrouillable et remplaçable par « toute tablette de 8 à 12 « sous Windows 8 ».

La catégorie Productivité et rentabilité a ensuite mis « en avant des outils, des services et des bonnes idées qui permettent de gagner en productivité au laboratoire ». C'est la société Envolure 4 pour son système Enverdi-DBO qui a été récompensée. Ce système de mesure haut-débit, couplant la détection de fluorescence au format microplaques, permet de réaliser « des mesures de DBO5 en seulement 48 h, contre 5 jours classiquement », selon la jeune société française. Cet équipement compact permet d'analyser jusqu'à 80 échantillons en parallèle et de se passer de chambre d'incubation et de pièces dédiées à la DBO5. « L'absence de produits toxiques ou dangereux au sein des réactifs permet une utilisation de la technologie en toute simplicité et sécurité », précise Envolure.

« Il est important de montrer qu'il existe encore de l'innovation en France. Il est important de les mettre en valeur », s'est félicité Patrice Pasquier, président du CIFL, tout en précisant que sur les 76 innovations proposées, 31 étaient françaises. Le Trophée de l'innovation française a été remis à la jeune société rouennaise Celenys 5 pour Biomimesys. Ce support d'acide hyaluronique permet de réaliser de la culture cellulaire en 3D dans un environnement physiologique plus représentatif de la réalité biologique. Le système « se distingue grâce à sa composition physiologique avec un biomatériau, sa facilité d'utilisation et sa compatibilité avec les technologies d'imagerie », souligne Celenys.

Enfin, les visiteurs du salon ont pu élire leur Coup de coeur parmi les 13 innovations nominées par le jury. C'est Erlab DFS 6, avec son filtreur d'air Halo, qui a été récompensé. Ce système est doté d'un capteur de pollution embarqué, et se déclenche automatiquement en fonction de la nature de la pollution. Ce fonctionnement ponctuel en cas de besoin d'Halo permet des économies d'énergie liées aux renouvellements d'air en laboratoire. « Installé au plafond, il est totalement indépendant du système de ventilation générale du bâtiment et ne requiert pas de raccordement aéraulique », indique Erlab.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Une buse à plasma rotative

Une buse à plasma rotative

Plasmatreat présente la nouvelle buse rotative plasma Openair-Plasma RD1004, conçue spécifiquement pour générer un plasma froid à pression atmosphérique, et permettre un nettoyage ultrafin et une[…]

Un équipement pour faciliter le lavage des mains

Un équipement pour faciliter le lavage des mains

Une capsule pour l'envoi de thérapies cellulaires

Une capsule pour l'envoi de thérapies cellulaires

Des micro-ordinateurs pensés pour les lignes de production

Des micro-ordinateurs pensés pour les lignes de production

Plus d'articles