Nous suivre Industrie Pharma

L'Indien Sun vise le Japon

J.C.

Sujets relatifs :

, ,

L'un des plus grands producteurs indiens de médicaments génériques a le marché japonais en ligne de mire.

C'est ce que révèle un entretien d'Uday Baldota, vice-président des finances de Sun Pharmaceutical Industries, accordé à Reuters. Nourri par le vieillissement de la population, le gigantesque marché pharmaceutique japonais fait l'objet ces dernières années de la convoitise des génériqueurs, car les politiques de santé y favorisent de plus en plus le développement de médicaments moins chers. Selon Reuters, le producteur Lupin est actuellement l'un des seuls génériqueurs indiens à avoir réussi à se positionner sur le marché japonais. Pour s'implanter au Japon, Sun étudierait actuellement la possibilité d'établir des partenariats ou de se lancer dans des acquisitions (sans avoir encore déterminé la meilleure stratégie).

Ces dernières années, Sun s'est considérablement renforcé à l'international en privilégiant les opérations de croissance externe. En particulier en Israël avec les acquisitions de Caraco en 2007 et surtout Taro en 2010, et aux États-Unis avec les reprises de Chattem en 2008, de DUSA en 2012 et d'une partie du portefeuille de génériques d'URL Pharma l'an dernier (lequel avait été acquis par le laboratoire japonais Takeda en 2012). Selon Reuters, Sun aurait également tenté d'acquérir l'an dernier l'Américain Aptalis, finalement tombé dans le giron de Forest Laboratories. Uday Baldota affirme dans l'entretien que même les grandes acquisitions n'effraient pas Sun si elles s'avèrent nécessaires.

Une usine indienne sanctionnée

La Food and Drug Administration (FDA) a interdit provisoirement les importations aux États-Unis d'API de Sun Pharma produits dans son usine indienne de Karkhadi, selon Reuters. La FDA y aurait détecté des violations des normes GMP.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition  »

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition »

Créateur du Genopole d'Evry, qu'il a dirigé de 1998 à 2017, Pierre Tambourin nous livre ses réflexions sur l'utilisation de l'hydroxychloroquine dans la traitement du Covid-19. La pandémie de[…]

27/03/2020 | Coronavirus
Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Bioproduction : Les propositions du Leem pour renforcer la filière

Bioproduction : Les propositions du Leem pour renforcer la filière

Plus d'articles