Nous suivre Industrie Pharma

L'IMT fête ses 30 ans

À Tours, Aurélie Dureuil

Sujets relatifs :

, ,

Le 30 septembre dernier, l'Institut des métiers et des technologies industries pharmaceutiques et cosmétiques a célébré ses 30 ans en grande pompe. Près de 500 personnes, industriels, responsables politiques locaux, membres de l'IMT, étudiants et anciens, étaient réunis à Tours pour une soirée d'anniversaire. L'occasion d'aborder avec Patrick Hibon de Frohen, son directeur général, l'avenir de l'institut. Et d'abord dans les biotech, puisque le groupe débutera le 2 novembre prochain une formation de technicien spécialisé en bioproduction industrielle (TSBI) avec un peu plus d'une dizaine de personnes, espère Patrick Hibon de Frohen. Le directeur général du groupe IMT affiche sa motivation pour le lancement de cette filière : « Il existe de nombreuses formations sur les biotech en France mais peu abordent la bioproduction industrielle. Nous voulons que nos élèves aient déjà manipulé un bioréacteur, des équipements de purification, de chromatographie, etc. Nous nous devons d'être à la pointe. De plus, la formation fera venir des start-up, des entreprises de R&D... » Le groupe tourangeau s'est également associé à l'université François Rabelais de Tours dans un projet de création de plateforme R&D dans le cadre du Grand emprunt.

Outre la bioproduction, le groupe IMT affiche ses ambitions internationales. « Nous sommes présents en Belgique, en Espagne, en Hongrie, au Maghreb, en Syrie et au Togo, indique Patrick Hibon de Frohen. En Hongrie, au Togo et en Syrie, nous avons conclu des accords de partenariat avec des universités locales ». Le dirigeant de l'IMT révèle ainsi la signature d'un contrat avec UCB Pharma pour la transformation d'activités chimie vers la bioproduction à Braine-l'Alleud (Belgique). Au Maroc, le groupe IMT est sur le point de décrocher un contrat pour la construction d'un Centre de formation professionnelle pour l'industrie de la santé. La conception et la maîtrise d'ouvrage de l'unité qui devra être opérationnelle fin 2013 seront gérées par l'IMT et un partenaire local. L'institut français qui formera les cinq enseignants devrait également vendre des licences pour les diplômes qu'il propose. « Fin 2010, nous devrions nous développer du côté de la Suisse et en 2011, nous commencerons par prospecter au Canada où nous avons des contacts avec une structure de formation de Montréal », confie Patrick Hibon de Frohen.

Le groupe n'oublie pas ses activités en France. L'IMT dispose de plus de 60 000 m2 de locaux, en majorité à Tours mais aussi à Longjumeau et à Lyon. L'institut qui compte aujourd'hui 70 salariés formés aux techniques industrielles des secteurs de la pharmacie et de la cosmétique. Chaque année, environ 2 500 salariés en formation continue et 450 étudiants en formation initiale reçoivent les enseignements de l'équipe de l'IMT.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Avec 9 Mrds €, les investissements en France sont au beau fixe en 2020, chiffre le Leem

Avec 9 Mrds €, les investissements en France sont au beau fixe en 2020, chiffre le Leem

Le représentant des entreprises du médicament évalue les investissements réalisés dans l'industrie pharmaceutique en 2020 à plus de 9 Mrds € dont 2 Mrds € dédiés à[…]

07/07/2021 | Politique de santéPanorama
Covid-19 : La HAS recommande finalement le vaccin d’AstraZeneca pour les plus de 65 ans

Covid-19 : La HAS recommande finalement le vaccin d’AstraZeneca pour les plus de 65 ans

L'Anses et l'ANSM se rapprochent à Lyon

L'Anses et l'ANSM se rapprochent à Lyon

Antibiorésistance : Ineos finance un institut à Oxford à hauteur de 100 M£

Antibiorésistance : Ineos finance un institut à Oxford à hauteur de 100 M£

Plus d'articles