Nous suivre Industrie Pharma

L'EMA revoit à la baisse les risques de rupture de stock liés au Brexit

L.H.

Sujets relatifs :

, ,
L'EMA revoit à la baisse les risques de rupture de stock liés au Brexit

© pixabay

L'Agence européenne du médicament (EMA) a revu à la baisse le nombre de médicaments autorisés par la procédure centralisée pour lesquels il y aurait des risques de rupture de stock liée au Brexit. Selon une étude menée par l'EMA plus tôt dans l'année, les détenteurs d'autorisations de mise sur le marché (AMM) de 58 % des 694 médicaments autorisés par la procédure centralisée ayant une étape importante de leur processus réglementaire au Royaume-Uni sont suffisamment avancés dans leur calendrier réglementaire pour assurer que leurs autorisations marketing resteront valides une fois que le Royaume-Uni sera sorti de l'Union européenne, le 29 mars 2019. L'EMA restaient cependant inquiète au sujet de 108 médicaments (dont 20 médicaments vétérinaires). Elle a donc contacté les laboratoires concernés entre juillet et septembre, et a conclu que les risques de rupture de stock ne concernaient plus que 39 de ces médicaments, dont 14 produits vétérinaires. L'heure est donc à rappeler aux détenteurs des AMM de ces médicaments qu'ils doivent booster leur calendrier réglementaire. En parallèle, l'EMA étudie comment minimiser les ruptures de stock et leur impact sur la santé humaine et animale. L'Agence va ainsi réunir ses comités scientifiques afin de discuter de mesures pertinentes, comme la recommandation d'alternatives thérapeutiques vers lesquelles les patients pourraient se tourner si nécessaire.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

AKTEHOM / La TMU, point d'entrée vers l'ATP et l'AQbD

AKTEHOM / La TMU, point d'entrée vers l'ATP et l'AQbD

La Target Measurement Uncertainty (TMU), introduite dans le Stimuli Article (1), traduit l'incertitude maximale acceptable du résultat permettant de garantir l'aptitude de la méthode analytique à l'usage pour[…]

La chronique de Patrick Hibon de Frohen : Le Ségur de la Santé, un mille-feuille de plus ?

La chronique de Patrick Hibon de Frohen : Le Ségur de la Santé, un mille-feuille de plus ?

Covid-19 : la liste des ingrédients autorisés dans les gels s’est agrandie

Covid-19 : la liste des ingrédients autorisés dans les gels s’est agrandie

Trois questions à Philippe Lamoureux, directeur général du Leem

Trois questions à Philippe Lamoureux, directeur général du Leem

Plus d'articles