Nous suivre Industrie Pharma

L'EFS lance sa deuxième plateforme de médicaments de thérapies innovantes

Camille Boulate

Sujets relatifs :

, ,

Après le site d'Atlantic BioGMP, l'EFS a officiellement inauguré, fin septembre, sa seconde plateforme de médicaments de thérapies innovantes dans la région Rhône-Alpes. Trois projets y sont en cours de développement.

L'Établissement français du sang (EFS) a inauguré, le 25 septembre, une seconde plateforme de médicaments de thérapie innovante (MTI) sur son site de Saint-Ismier (Isère), près de Grenoble. Initiés en novembre 2014, les travaux se sont achevés en mai dernier. Deux nouveaux laboratoires de production ont ainsi vu le jour. Ils répondent aux nouvelles exigences concernant la réglementation des thérapies innovantes (contrôles microbiologiques, habilitation des opérateurs aux différentes étapes des procédés de production, contrôle des réactifs...), précise l'EFS. Indépendants l'un de l'autre, ces deux laboratoires respectent « la logique de la "marche en avant" », permettant une production simultanée « de produits cellulaires différents sans risque de contamination croisée », souligne l'EFS. « Il s'agit de locaux de production de classe B, plus exigeants en termes d'habillage, de bio nettoyage et décontamination, de contrôle et de qualification environnementaux et microbiologiques », détaille par ailleurs l'Établissement français du sang. Cette plateforme MTI est dirigée par l'Unité de thérapie et d'ingénierie cellulaire (UTICell), créée en 1992 et présente sur le site rhodanien de l'EFS depuis plus de 20 ans. L' UTICell mobilise des chercheurs de l'EFS et du CHU de Grenoble spécialisés dans les domaines de la thérapie tissulaire et cellulaire.

Trois projets en cours de développement

Au total, neuf personnes sont chargées du développement des différents projets sur la plateforme de Saint-Ismier (1 responsable de l'activité MTI - également pharmacien délégué -, 1 responsable de production, 1 responsable du contrôle qualité, 1 ingénieur qualité et 5 techniciens). Ces chercheurs travaillent actuellement sur trois grands projets. Le plus avancé reste le GeniusVac, une immunothérapie contre le cancer. Cette stratégie vaccinale fondée sur une lignée cellulaire de cellules dendritiques plasmacytoïdes (PDC), irradiées et chargées avec des peptides tumoraux, permet de cibler diverses maladies tumorales et infectieuses. Ce projet fait l'objet d'une étude clinique de phase I. Les équipes du MTI sont également mobilisées sur l'élaboration d'un pancréas bioartificiel destiné à améliorer le traitement du diabète et sur l'utilisation de la thérapie cellulaires (cellules souches mésenchymateuses (CSM), pour les patients victimes d'accidents vasculaires cérébraux.

L'EFS dispose d'une première plateforme : Atlantic BioGMP (Saint-Herblain, Loire Atlantique), qui a reçu le statut d'établissement pharmaceutique en octobre 2014 lui permettant de produire des MTI. Prochainement, trois autres plateformes doivent être déployées à Besançon (Doubs), Toulouse (Haute-Garonne) et Créteil (Val-de-Marne). À travers ce réseau, l'EFS entend offrir aux équipes de recherche la possibilité de produire des MTI destinés aux essais cliniques « selon les meilleurs standards de qualité mais aussi de sécurité », le tout dans le respect de la réglementation en vigueur (Bonnes pratiques de fabrication pharmaceutique), « à un coût optimal, en cohérence avec la mission de service public de l'EFS », insiste l'EFS.

Chiffre clés de l'EFS

Placé sous la tutelle du ministre chargé de la Santé, l'Établissement français du sang est un organisme public, rassemblant 9 810 personnes. Assurant les activités de transfusion sanguine sur l'ensemble du territoire français, l'EFS se présente également comme un acteur majeur de l'ingénierie cellulaire en mettant à disposition des CHU « plus de la moitié des plateformes de thérapies cellulaires en France ». Environ 60 % des prélèvements de cellules souches sont préparés, conservés et distribués dans les 18 sites que compte l'EFS en France. Il a généré, en 2014, des revenus d'environ 864 millions d'euros.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Maintenant 3x plus rapide avec le nouvel isolateur VarioSys

Publi-Rédactionnel

Maintenant 3x plus rapide avec le nouvel isolateur VarioSys

La nouvelle version de l'isolateur VarioSys (PSI-L 2.0) à de quoi séduire : catalyseurs intégrés, cartouches filtrantes (FiPa) à haute efficacité et système SKANFOG breveté. La[…]

08/07/2020 |
Covid-19 : L’Académie de médecine recommande la vitamine D

Covid-19 : L’Académie de médecine recommande la vitamine D

Servier tiré par l'international

Résultats

Servier tiré par l'international

Zydus s'empare de six marques de Merck en Inde

Zydus s'empare de six marques de Merck en Inde

Plus d'articles