Nous suivre Industrie Pharma

L'Américain Merck va supprimer 8 500 postes

A.F.

Sujets relatifs :

, ,
Le répit fut de courte durée pour les salariés du groupe américain.

Juste après avoir entamé un plan social en France, avec plus de 100 postes et une usine sur la sellette, le laboratoire américain vient de dévoiler un gigantesque projet de réorganisation. Cette fois, ce ne sont pas des centaines mais des milliers de postes qui sont sur la touche. Le plan menace plus précisément 8 500 salariés travaillant dans les activités commerciales et de R&D du groupe, au niveau mondial. En ajoutant à ce chiffre les 7 500 réductions de postes déjà annoncées et en cours, Merck estime que ses effectifs, qui s'élèvent actuellement à 81 000 personnes, seront allégés de 20 % fin 2015. Ce nouveau plan devrait permettre au groupe de réaliser des économies d'environ 2,5 milliards d'euros d'ici à la fin 2015, dont 1 Mrd € dès la fin de l'année prochaine.

A travers ce projet, Merck explique vouloir recentrer ses activités commerciales sur des aires thérapeutiques clés, à savoir le diabète, les soins hospitaliers de courte durée, les vaccins et l'oncologie. Au niveau géographique, le groupe focalisera ses activités liées aux ventes sur dix marchés : États-Unis, Japon, France, Allemagne, Canada, Royaume-Uni, Chine, Brésil, Russie et Corée. Du côté de la recherche, la priorité sera donnée à des programmes prometteurs qui se focalisent notamment sur l'oncologie, la maladie d'Alzheimer, l'hépatite C et le papillomavirus humain. En revanche, il se désengagera ou interrompra certains programmes en phase avancée de développement.

Si Merck n'a pas détaillé les pays concernés par ce plan, l'Hexagone ne devrait pas être épargné. « Comme tous les marchés de Merck, la France aura à adapter son organisation dans le contexte de ces récentes annonces », a précisé un porte-parole de la filiale française. « Un projet d'entreprise, intégrant ces priorités mais aussi les évolutions du système de santé en France sera présenté au début 2014 », a-t-il ajouté.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition  »

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition »

Créateur du Genopole d'Evry, qu'il a dirigé de 1998 à 2017, Pierre Tambourin nous livre ses réflexions sur l'utilisation de l'hydroxychloroquine dans la traitement du Covid-19. La pandémie de[…]

27/03/2020 | Coronavirus
Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Bioproduction : Les propositions du Leem pour renforcer la filière

Bioproduction : Les propositions du Leem pour renforcer la filière

Plus d'articles