Nous suivre Industrie Pharma

L'ambitieuse chimie britannique

Julien Cottineau

Sujets relatifs :

,

Ce pari est ambitionné par la Chemical Industries Association (CIA), qui fédère les industriels de la chimie et de la pharmacie outre-Manche. Le 10 juillet, l'organisation a remis le rapport « Chemistry fuelled growth of the UK economy » au gouvernement britannique. Ce document dresse les axes de travail à mener pour que l'industrie chimique du Royaume-Uni puisse se renforcer. Une stratégie plus définie devrait être publiée cet automne. Trois axes prioritaires sont privilégiés. Le premier est relatif à l'énergie. La croissance restera dépendante d'un accès compétitif à l'énergie et aux matières premières, affirme la CIA. Laquelle note que si en termes de matières premières pétrolières le pays ne dispose pas de marge de manœuvre, ce n'est pas le cas dans les domaines de l'électricité et surtout du gaz. A l'heure où les ressources et les productions de gaz naturel diminuent en Mer du Nord, la CIA a bien sûr les yeux tournés vers le potentiel des gaz de schiste. L'appel au développement des ressources non conventionnelles est ainsi posé en priorité. Sur le dossier, les chimistes outre-Manche sont forcément plus optimistes qu'en France puisque le gouvernement a autorisé au printemps la reprise des activités d'exploration et que les réserves seraient bien plus conséquentes que prévues. Les développements des biocarburants, des filières de valorisation des déchets, ou encore du captage et stockage de CO2 sont d'autres pistes évoquées pour améliorer les disponibilités en énergie.

« L'urgence de rétablir la supply chain »La seconde priorité concerne l'innovation. Le secteur salue les efforts du gouvernement qui ont permis ces dernières années d'établir dans le pays des centres de classe mondiale public-privé dans les domaines de la chimie durable, des biotechnologies industrielles et des matériaux. Il resterait encore à faciliter l'accès de ces centres aux industriels de la chimie pour mieux profiter de ces ressources. Enfin, le rapport note l'urgence de rétablir la supply chain de la chimie au Royaume-Uni, érodée par un démantèlement d'empires comme ICI et par une forte internationalisation via des productions et des disponibilités en matières premières plus compétitives hors du pays. D'ailleurs, 70 % des acteurs de la chimie et de la pharmacie au Royaume-Uni ont leur siège social établi à l'étranger. Des solutions pour rétablir cette supply chain passeraient par un soutien aux PME de la chimie au Royaume-Uni, et à les encourager à se rassembler en clusters pour dégager des économies d'échelle.

Le CIA rappelle que la chimie et la pharmacie sont l'un des plus grands contributeurs à la balance commerciale du Royaume-Uni. Avec un chiffre d'affaires de 57 milliards de livres (66,2 Mrds €) l'an dernier, le secteur a par ailleurs compté pour 12 % de la valeur ajoutée de l'industrie manufacturière. Il recense 180 000 employés directs et plus de 3 000 sociétés, dont seulement 160 emploient plus de 250 salariés. Pour autant, l'industrie chimique britannique, hors pharmacie, a été distancée dans la hiérarchie mondiale. Au sein de l'UE, elle ne se positionne qu'au 5e rang (près de 9 % des ventes), derrière l'Allemagne (29 %), la France (15 %), les Pays-Bas et l'Italie (autour de 10 % chacun). Et ne figure plus dans le top 10 mondial, devancée par la Corée du Sud, la Russie ou Taïwan. La perspective de croître de 50 % en 15 ans serait donc plus que royale.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

[Édito Covid-19] :  Covid Moonshot, un projet lunaire contre la pandémie

[Édito Covid-19] : Covid Moonshot, un projet lunaire contre la pandémie

Le projet est aussi ambitieux et risqué que les premiers pas sur la lune. Pourtant, Covid Moonshot a les pieds sur terre et vise à trouver des antiviraux capables de lutter contre la pandémie de Covid-19. Il faut bien se[…]

Le droit à la substitution fête ses 20 ans

Le droit à la substitution fête ses 20 ans

Pharma : un besoin de stratégie nationale

Pharma : un besoin de stratégie nationale

Une pharmacie toujours en mouvement

Une pharmacie toujours en mouvement

Plus d'articles