Nous suivre Industrie Pharma

L'Afssi mise sur l'internationalisation

À Dijon, Aurélie Dureuil

Sujets relatifs :

, ,

Le cap est mis vers l'Amérique du Nord. L'association française des sociétés de services et d'innovation a placé ses universités d'été sous le signe de l'internationalisation, avec un focus particulier sur le Canada. L'organisation qui compte 120 adhérents a signé une convention avec l'Institut Néomed afin de « faciliter l'accès des entreprises membres de l'Afssi » à l'institut canadien, s'est félicité Philippe Genne, président de l'Afssi. Cette organisation à but non lucratif située au Québec dispose de deux centres dédiés à la recherche et développement de médicaments. L'un spécialisé dans le domaine des petites molécules thérapeutiques, à Ville Saint-Laurent, et l'autre autour des produits biologiques et des vaccins à Laval. Néomed propose ces locaux en locations à des sociétés CRO essentiellement, selon Max Fehlmann, p-dg de Néomed. Les deux partenaires vont maintenant mettre en place un groupe de travail franco-québécois. L'objectif « n'est pas la délocalisation des emplois, mais d'aller gagner des parts de marché supplémentaires », a rappelé le président de l'Afssi. Avant de souligner que « 50 % du marché international se trouve en Amérique du nord ».

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Covid-19 : La HAS recommande finalement le vaccin d’AstraZeneca pour les plus de 65 ans

Covid-19 : La HAS recommande finalement le vaccin d’AstraZeneca pour les plus de 65 ans

L'autorité a revu sa position initiale, en s'appuyant sur de nouvelles études menées au Royaume-Uni. Explications. La Haute Autorité de santé (HAS) a revu sa recommandation initiale. Autorisé[…]

02/03/2021 | PanoramaCovid-19
L'Anses et l'ANSM se rapprochent à Lyon

L'Anses et l'ANSM se rapprochent à Lyon

Antibiorésistance : Ineos finance un institut à Oxford à hauteur de 100 M£

Antibiorésistance : Ineos finance un institut à Oxford à hauteur de 100 M£

Le gouvernement américain injecte 354 M$ pour retrouver son indépendance sanitaire

Le gouvernement américain injecte 354 M$ pour retrouver son indépendance sanitaire

Plus d'articles