Nous suivre Industrie Pharma

L'Afssaps contre-indique 30 produits pour les nourrissons

J.B.

Sujets relatifs :

, ,

L'Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé (Afssaps) a décidé le 29 avril dernier de contre-indiquer, du jour au lendemain, l'utilisation de 27 médicaments mucolytiques, mucofluidifiants et de l'hélicidine chez l'enfant de moins de deux ans. Et de retirer du marché trois spécialités strictement destinées aux nourrissons. Une enquête de pharmacovigilance a montré que ces médicaments pouvaient aggraver dans certains cas un surencombrement bronchique, en raison d'une moindre capacité à éliminer ces sécrétions spontanément par la toux. Quelques 70 cas d'encombrement respiratoire et d'aggravation de bronchiolite aiguë chez l'enfant de moins de deux ans avait été rapportés jusqu'en février 2008 avec l'utilisation de tels médicaments. Des adaptations des conditionnements et des notices sur ces produits interviendront au plus tard le 1er juillet 2010. Par ailleurs, l'Afssaps a mis en œuvre une réévaluation des médicaments utilisés dans la prise en charge de la toux et des troubles de la sécrétion bronchique chez le nourrisson, en particulier les antitussifs aux propriétés antihistaminiques. Les résultats de cette réévaluation seront disponibles en septembre 2010.

 

 

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Coup d’envoi des travaux pour la future académie de l’OMS à Lyon

Coup d’envoi des travaux pour la future académie de l’OMS à Lyon

La structure, dédiée à la formation continue des professionnels de santé publique, ouvrira ses portes en 2024. Agnès Buzyn, ancienne ministre de la Santé, en sera la directrice exécutive. Le[…]

Avec 9 Mrds €, les investissements en France sont au beau fixe en 2020, chiffre le Leem

Avec 9 Mrds €, les investissements en France sont au beau fixe en 2020, chiffre le Leem

Covid-19 : La HAS recommande finalement le vaccin d’AstraZeneca pour les plus de 65 ans

Covid-19 : La HAS recommande finalement le vaccin d’AstraZeneca pour les plus de 65 ans

L'Anses et l'ANSM se rapprochent à Lyon

L'Anses et l'ANSM se rapprochent à Lyon

Plus d'articles