Nous suivre Industrie Pharma

L'affaire du furosémide de Teva classée sans suite

A.F.

Sujets relatifs :

, ,

La filiale française de l'Israélien Teva peut souffler. L'enquête préliminaire ouverte par le Procureur de Paris dans le cadre de l'affaire du furosémide a été classée sans suite. Pour rappel, des somnifères zopiclone avaient été signalés début juin dans des lots de l'antidiurétique furosémide de Teva conditionnés dans son usine de Sens (Yonne). L'alerte avait été donnée par une pharmacie à Saint-Malo (Ille-et-Vilaine). L'enquête a conclu « qu'aucune trace de somnifère zopiclone n'a été trouvée dans les comprimés de furosémide distribués à Saint-Malo ». « En conséquence, le site de production de Sens au sein duquel était conditionné le furosémide Teva 40 mg n'est en rien impliqué dans la soi-disant substitution », a souligné Teva. Cette affaire avait fait beaucoup de bruit en France, encore secouée par le scandale sanitaire du Mediator. Plusieurs mesures avaient été rapidement prises dont l'arrêt de l'usine pendant trois jours pour faciliter l'inspection de l'Agence nationale de sécurité des médicaments (ANSM), le retrait de tous les lots de Furosémide Teva 40 mg et l'ouverture de 20 000 blisters sous contrôle d'huissier.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Bastien Pech de Laclause rejoint Vauban Executive Search

Nomination

Bastien Pech de Laclause rejoint Vauban Executive Search

Bastien Pech de Laclause rejoint les équipes de Vauban Executive Search, cabinet de conseil en recrutement, par approche directe de référence. Il intervient sur des missions de recrutement et de conseil pour les acteurs de[…]

06/10/2021 | Ressources humaines
Kulminéo, une approche terrain pour booster la performance de l’industrie pharmaceutique

Expertise

Kulminéo, une approche terrain pour booster la performance de l’industrie pharmaceutique

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition  »

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition »

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Plus d'articles