Nous suivre Industrie Pharma

Justice : victoire de J&J dans un procès lié au talc

H.B. avec Reuters

Sujets relatifs :

, ,

Une Cour d'appel du Missouri (États-Unis) a donné raison au laboratoire américain Johnson et Johnson (J&J) qui contestait un dédommagement de 72 millions de dollars (61,2 M€) accordé à une femme qui affirmait que l'utilisation du talc de J&J pour sa toilette intime lui avait provoqué un cancer des ovaires. « Nous inversons et annulons le jugement (d'instance) pour juridiction », non compétente, a écrit le juge Kurt Odenwald, d'une Cour d'appel du Missouri. Le magistrat reproche aux plaignants d'avoir introduit leur action judiciaire auprès d'un tribunal ne se trouvant pas dans leur État de résidence. Or une décision de la Cour suprême des États-Unis stipule que les tribunaux d'un État ne peuvent statuer sur des affaires concernant des personnes qui résident hors de cet État. La plainte en question avait été intentée par 65 plaignantes, dont seulement 2 vivent dans le Missouri. Jacqueline Fox, la principale plaignante décédée en 2015 quelques jours avant le procès, vivait dans l'Alabama. J&J, qui s'est dit « satisfait » de ce verdict, a indiqué qu'il allait continuer à contester les différentes actions judiciaires engagées devant des tribunaux n'ayant pas la compétence territoriale requise. Le géant américain fait face à quelque 4 800 procès en cours aux États-Unis dans cette affaire du talc. En août (CPH n°811), un jury californien avait attribué à une plaignante 417 millions de dollars de dommages-intérêts, soit le jugement le plus important. J&J, qui a déjà été condamné à verser plus de 720 M$ au total, a fait appel de ce verdict.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Covid-19 : La HAS recommande finalement le vaccin d’AstraZeneca pour les plus de 65 ans

Covid-19 : La HAS recommande finalement le vaccin d’AstraZeneca pour les plus de 65 ans

L'autorité a revu sa position initiale, en s'appuyant sur de nouvelles études menées au Royaume-Uni. Explications. La Haute Autorité de santé (HAS) a revu sa recommandation initiale. Autorisé[…]

02/03/2021 | PanoramaCovid-19
L'Anses et l'ANSM se rapprochent à Lyon

L'Anses et l'ANSM se rapprochent à Lyon

Antibiorésistance : Ineos finance un institut à Oxford à hauteur de 100 M£

Antibiorésistance : Ineos finance un institut à Oxford à hauteur de 100 M£

Le gouvernement américain injecte 354 M$ pour retrouver son indépendance sanitaire

Le gouvernement américain injecte 354 M$ pour retrouver son indépendance sanitaire

Plus d'articles