Nous suivre Industrie Pharma

Juridique/Lipobay : Bayer déclaré non responsable lors du premier procès aux Etats-Unis

Sujets relatifs :

,

Bayer a été acquitté par un tribunal du Texas lors du tout premier procès intenté à son encontre aux Etats-Unis à propos de son anticholestérol controversé Lipobay. Bayer ne doit payer " aucun dommage et intérêt ", le groupe a été déclaré " non responsable " et aucune charge n'a été retenue à son encontre, a indiqué l'un de ses porte-parole. Le verdict a été rendu par les jurés d'un tribunal au Texas, dans la ville de Corpus Christi, à l'issue d'un procès intenté par un quinquagénaire américain, Hollis Haltom, qui affirmait souffrir de problèmes musculaires graves après l'utilisation du Lipobay, commercialisé sous le nom de Baycol aux Etats-Unis. Il réclamait 558 millions de dollars (526 M?) de dommages et intérêts au groupe allemand. Ce jugement était très attendu car il risque de constituer un précédent pour les multiples autres procédures engagées aux Etats-Unis contre Bayer : le groupe fait l'objet à ce jour de 8 400 plaintes, selon les données les plus récentes, chiffre qui ne cesse d'augmenter. Le verdict favorable à Bayer a provoqué une envolée du titre du groupe à la Bourse de Francfort. L'action bondissait de 38,42 % à 14,23 ? suite à l'annonce du verdict. A ce jour, le laboratoire a versé 140 millions d'euros d'indemnités à des patients ou familles de patients traités au Lipobay dans le cadre des 500 accords amiables. Bayer a souligné qu'il continuerait à dédommager " de manière équitable " les patients ayant souffert " de graves effets secondaires " après avoir utilisé l'anticholestérol, " indépendamment du fait de savoir s'il serait possible de s'opposer juridiquement aux arguments " des plaignants. Dans le même temps, Bayer " continuera à se défendre avec détermination, comme dans le cas de Corpus Christi, lorsqu'il s'avèrera, après examen approfondi, qu'il n'y a pas de lien entre le Lipobay/Baycol et l'état de santé des patients ou lorsqu'un arrangement à l'amiable sera impossible ", a ajouté le groupe de Leverkusen. Jusqu'ici, Bayer a refusé de passer des provisions financières dans ses comptes pour se couvrir contre une éventuelle avalanche de dommages et intérêts. Mais il a reconnu la semaine dernière que sa police d'assurance risquait de ne pas couvrir l'intégralité des frais.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Bastien Pech de Laclause rejoint Vauban Executive Search

Nomination

Bastien Pech de Laclause rejoint Vauban Executive Search

Bastien Pech de Laclause rejoint les équipes de Vauban Executive Search, cabinet de conseil en recrutement, par approche directe de référence. Il intervient sur des missions de recrutement et de conseil pour les acteurs de[…]

06/10/2021 | Ressources humaines
Kulminéo, une approche terrain pour booster la performance de l’industrie pharmaceutique

Expertise

Kulminéo, une approche terrain pour booster la performance de l’industrie pharmaceutique

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition  »

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition »

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Plus d'articles