Nous suivre Industrie Pharma

Johnson Matthey en coentreprise en Chine

J.C.

Macfarlan Smith, une filiale chimie fine spécialisée dans les antalgiques opiacés du groupe Johnson Matthey, a signé un accord de partenariat avec Aoxing Pharmaceutical, une société sino-américaine basée en Chine et spécialisée dans les analgésiques. L'accord permettra d'établir la coentreprise baptisée Hebei Aoxing Pharmaceuticals, qui sera détenue à 49 % par Macfarlan Smith, et qui sera dédiée à la R&D et à la production d'ingrédients pharmaceutiques actifs (API) dans le domaine des anti-douleurs et des médicaments neurologiques. Dans la ville de Xinle, au sud-ouest de Pékin (Chine), les deux partenaires prévoient de produire huit types d'API pour des anti-douleurs dès le premier trimestre 2011 dans une usine d'Aoxing. L'accord prévoit même le développement et la production d'un potentiel de 30 types d'API. Ces produits seront destinés au marché chinois. Les deux partenaires estiment que le marché chinois des anti-douleurs croît en moyenne de 28 % ces dernières années et qu'il était estimé à seulement 420 millions de dollars en 2007 quand il représente 10 Mrds $ à l'échelle mondiale. Au total, la coentreprise devrait recevoir des investissements de 15 millions de dollars sur les cinq prochaines années.


Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Enquête exclusive : 210 sites de production pharmaceutique en France

Enquête exclusive : 210 sites de production pharmaceutique en France

Qui sont ces industriels qui produisent des boites de médicaments en France ? Ou sont-ils implantés ? Que produisent-ils exactement ? Industrie Pharma publie chaque année une enquête sur les sites de production,[…]

01/04/2019 | FaçonnageENTREPRISES
Capsugel se développe en Europe et aux États-Unis

Capsugel se développe en Europe et aux États-Unis

Boehringer supprimerait 178 postes en France

Boehringer supprimerait 178 postes en France

Servier veut s'emparer  de 100 % du capital d'Egis

Servier veut s'emparer de 100 % du capital d'Egis

Plus d'articles