Nous suivre Industrie Pharma

J&J débourse 181 M$ pour arrêter des poursuites

A.F.

Sujets relatifs :

, ,

L'affaire du Risperdal (rispéridone), un traitement contre la schizophrénie et les troubles bipolaires, se poursuit pour le laboratoire américain Johnson et Johnson (J&J). Sa filiale, Janssen Pharmaceuticals, accusée d'avoir fait la promotion du Risperdal pour des indications non homologuées, va payer 181 millions de dollars (144 M€) dans le cadre d'un accord signé avec 36 états américains. Cela permettra de régler les poursuites actuelles aux États-Unis. Le groupe précise tout de même que cet accord ne représente pas « un aveu de faute ou de violation de loi » mais lui permet, entre autres, d'éviter des dépenses supplémentaires et un long processus judiciaire. En avril, il avait été condamné à payer 1,2 Mrd $ en première instance d'un tribunal de l'Arkansas (États-Unis) en tant que dommages et intérêts (CPH n°589). Une sanction jugée trop élevée par J&J qui avait fait appel. L'an dernier, ce médicament avait généré un chiffre d'affaires d'1,58 Mrd $ et occupait la troisième place des ventes de produits du groupe.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Le gouvernement américain injecte 354 M$ pour retrouver son indépendance sanitaire

Le gouvernement américain injecte 354 M$ pour retrouver son indépendance sanitaire

L’indépendance sanitaire est un sujet phare aux Etats-Unis. Elle entre dans le cadre de la stratégie America First du président Donald Trump. A ce titre, la société publique de fabrication de[…]

19/05/2020 | CoronavirusCovid-19
Les Philippines poursuivent Sanofi pour le Dengvaxia

Les Philippines poursuivent Sanofi pour le Dengvaxia

Nouvelles recommandations de l'ANSM pour les médicaments à base d'argile

Nouvelles recommandations de l'ANSM pour les médicaments à base d'argile

Scott Gottlieb, le n°1 de la FDA démissionne

Scott Gottlieb, le n°1 de la FDA démissionne

Plus d'articles