Nous suivre Industrie Pharma

Janssen va supprimer 42 emplois à Val-de-Reuil

Mathilde Lemarchand

Sujets relatifs :

, ,
Janssen va supprimer 42 emplois à Val-de-Reuil

Le site Janssen de Beerse en Belgique.

© Janssen

Ce sont des postes de R&D qui sont concernés par ces suppressions.

Pour « réorganiser sa R&D », le laboratoire Janssen, filiale de Johnson & Johnson, a annoncé la suppression de 42 postes au sein de son site de Val-de-Reuil (Eure), d’ici à l’été 2020. Les suppressions de postes concernent une équipe de R&D dédiée à la chimie fine du site normand, qui emploie en tout plus de 700 personnes.

Le groupe souhaite en effet créer un « hub » dédié à la R&D sur son site historique de Beerse en Belgique. « Regrouper nos équipes de R&D de biotechnologies et de chimie fine va permettre de favoriser des synergies au sein des équipes et ainsi d’accélérer la R&D », indique Valérie Perruchot Garcia, directrice de la communication chez Janssen. « 27 postes de R&D seront ouverts sur notre site flamand, réservés en priorité aux personnes de Val-de-Reuil », a également ajouté la directrice.

Le maire de Val-de-Reuil, Marc-Antoine Jamet, n’a pas caché sa déception concernant cette décision, la qualifiant de « brutale, désinvolte et absurde » dans un communiqué.

Le laboratoire s’est toutefois voulu rassurant sur sa présence sur le territoire français, en annonçant un investissement à venir de 40 millions d’euros, dans le cadre d’un futur partenariat public-privé dédié à l’intelligence artificielle.

Fondé en 1991, le site Janssen de Val-de-Reuil est spécialisé en produits dermo-cosmétiques et dans les médicaments OTC. Majoritairement orienté vers la production, le site normand s’était tout de même fait remarquer à plusieurs reprises pour sa R&D, notamment avec la mise au point de la Bédaquiline, un antibiotique indiqué contre la tuberculose multirésistante, qui avait reçu le prix Galien en 2016.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Sanofi veut créer un champion des principes actifs

Sanofi veut créer un champion des principes actifs

Le laboratoire français va regrouper ses activités européennes de développement et de production d'API au sein d'une nouvelle entreprise autonome. La société deviendrait le numéro 2[…]

24/02/2020 | SanofiActus Labo
Merck KGaA se sépare d’Allergopharma

Merck KGaA se sépare d’Allergopharma

GSK signe avec la biotech Immatics

GSK signe avec la biotech Immatics

Dans les pipelines : Novartis, Janssen, Pfizer

Dans les pipelines : Novartis, Janssen, Pfizer

Plus d'articles