Nous suivre Industrie Pharma

Sylvie Latieule

Wychem va bénéficier des capacités de production d'Isochem.

© © Isochem

L'ENTREPRISE FRANÇAISE DÉBOURSE 3 M€ ET ÉLARGIT SON PORTEFEUILLE D'INTERMÉDIAIRES À DESTINATION DU MARCHÉ PHARMACEUTIQUE.

C'est la première opération de croissance externe d'Isochem depuis son rachat par le fonds Aurelius en 2010. La société de chimie fine a acquis l'entreprise britannique Wychem qui emploie 18 personnes pour un chiffre d'affaires de l'ordre de 3 millions d'euros. Basée à Newmarket en Angleterre, Wychem dispose d'un catalogue de produits « maison » de plus de 1 500 références dont les procédés ont été développés en interne au cours de ses 50 années d'existence. Ces produits sont principalement des intermédiaires à destination du marché pharmaceutique. Ils sont proposés dans des quantités de 1 à 1 000 kg, Isochem étant positionné sur de plus grosses échelles. L'intégration de cette entreprise va donc permettre à Isochem d'élargir sa gamme d'intermédiaires, de proposer à ses clients une continuité de services et de capacités allant du kilogramme à la centaine de tonnes et de disposer d'une nouvelle unité « kilolab » pour le développement.

Wychem, qui va devenir une filiale d'Isochem, conservera une certaine autonomie de fonctionnement. Selon Björn Schlosser, président d'Isochem, les synergies devraient être réalisées à court terme : « Wychem a immédiatement besoin de capacités de production plus importantes pour certains produits dont les volumes atteignent leurs limites de capacité. Isochem lui apporte ses capacités de production, lui permettant ainsi de suppléer aux besoins croissants de ses clients. Enfin, l'addition des réseaux commerciaux permet immédiatement une diffusion accrue de l'offre respective. » Isochem est un groupe de 100 millions d'euros de chiffre d'affaires pour un effectif de 500 personnes. La société opère quatre sites de production en France, à Gennevilliers, Vert-le-Petit, Pithiviers et Pont-de-Claix et un site en Hongrie.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

La jeune société nancéenne a développé une technologie utilisant le CO2 supercritique pour donner une nouvelle vie aux principes actifs peu solubles en fin de brevet.Reprendre des parts de marché avec un médicament proche de la fin de brevet[…]

GSK cèderait une usine roumaine

GSK cèderait une usine roumaine

Plus d'articles