Nous suivre Industrie Pharma

Ipsen étudie la reprise de son site de Dreux

A.F.

Sujets relatifs :

, ,

Le laboratoire français souhaite vendre les activités de fabrication et de conditionnement de son usine de Dreux (Eure-et-Loir), spécialisée dans la production de formes orales sous forme de sachets et solutions. Ipsen avait annoncé ce projet de cession en juin dernier (CPH n°554), en lien avec sa stratégie de repositionnement. Selon le groupe français, une quinzaine d'entreprises auraient manifesté leur intérêt pour la reprise du site. Parmi eux, le façonnier français Macors pourrait être un éventuel repreneur, d'après Actu Labo. Une information que le groupe français s'est cependant refusé de commenter. Les candidats à la reprise pourront « faire des offres engageantes » début décembre qui seront suivies d'un processus de négociation des contrats. Selon une porte-parole du groupe, cinq critères clés ont été soumis aux potentiels repreneurs. A savoir, « la capacité à développer les activités industrielles et à assurer leur pérennité sur le long terme, l'engagement pour le maintien et le développement de l'emploi sur le site, la qualité des pratiques sociales et des conditions de travail, l'assurance d'une offre continue et durable de fourniture des produits pour les activités internationales d'Ipsen et les conditions financières contractuelles ». Le site de Dreux emploie actuellement 600 personnes, dont 300 en production et génère des ventes de l'ordre de 136,7 millions d'euros, selon Actu Labo. Le laboratoire français restera tout de même présent à Dreux, au niveau de son centre de R&D.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition  »

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition »

Créateur du Genopole d'Evry, qu'il a dirigé de 1998 à 2017, Pierre Tambourin nous livre ses réflexions sur l'utilisation de l'hydroxychloroquine dans la traitement du Covid-19. La pandémie de[…]

27/03/2020 | Coronavirus
Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Bioproduction : Les propositions du Leem pour renforcer la filière

Bioproduction : Les propositions du Leem pour renforcer la filière

Plus d'articles