Nous suivre Industrie Pharma

Ipsen coupe aux Etats-Unis

A.F.

Sujets relatifs :

, ,

Le laboratoire français va supprimer une cinquantaine de postes de commerciaux aux Etats-Unis cette année. Soit un tiers de l'effectif total, qui s'élève à 150 personnes. Cette mesure fait suite à l'adoption d'un nouveau modèle organisationnel Outre-Atlantique pour la distribution de la toxine botulique de type A Dysport. Une porte-parole du groupe a précisé qu'Ipsen recentrera désormais les forces de ventes américaines sur ses clients principaux (ou comptes clés). « Nous sommes convaincus que la nouvelle organisation par compte clés pour Dysport va nous aider à rendre nos opérations commerciales américaines rentables en 2014 », a assuré Marc de Garidel, p-dg d'Ipsen. « Les coûts liés à cette réorganisation ne devraient pas être matériels pour le groupe », a aussi souligné le laboratoire tricolore. En 2012, le Dysport a généré un chiffre d'affaires de 236,1 M€ au niveau mondial. Il est commercialisé par Ipsen en neurologie pour traiter des dystonies, un trouble moteur caractérisé par des contractions musculaires involontaires et soutenues. Le Dysport est aussi utilisé en dermatologie pour des indications esthétiques. Sur ce marché, il est commercialisé par Medicis, filiale de Valeant, aux Etats-Unis, Canada et au Japon.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Kulminéo, une approche terrain pour booster la performance de l’industrie pharmaceutique

Expertise

Kulminéo, une approche terrain pour booster la performance de l’industrie pharmaceutique

Après 35 années de carrière en industrie et conseils multi-secteurs, Marc Jadot, fondateur et président de Kulminéo, s’est forgé une conviction profonde : « La performance[…]

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition  »

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition »

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Plus d'articles