Nous suivre Industrie Pharma

Ipsen accuse une perte nette de 29,5 M€

A.F.

Sujets relatifs :

, ,
Ipsen accuse une perte nette de 29,5 M€

Les ventes d'Ipsen par activité, en M€

© Source : Ipsen

En 2012, le laboratoire français a essuyé une perte de 29 millions d'euros, contre 900 000 € de bénéfices l'année précédente. La rentabilité a notamment été plombée par l'arrêt de son partenariat dans l'hémophilie avec la société américaine Inspiration qui a déposé le bilan en 2012. Ce désengagement se solde par une perte de 124,8 M€. Mais, mis à part ce déficit, le bilan financer 2012 se porte plutôt bien. « Les résultats 2012 illustrent la résistance du groupe, qui dépasse ses objectifs de ventes et de rentabilité opérationnelle dans un contexte difficile pour la médecine générale en France, dont les ventes sont en baisse de 30 % d'une année sur l'autre », se réjouit d'ailleurs Marc de Garidel, p-dg d'Ipsen. Le chiffre d'affaires, déjà publié, progresse en effet de 5,1 %, à 1,22 Mrd € (voir graphique). Le résultat opérationnel bondit, lui, de 58,2 % à 114,8 M€. Malgré cette progression, il a tout de même été impacté par des charges exceptionnelles, notamment avec la restructuration de ses opérations commerciales en France et le déménagement sur la côte Est de sa filiale commerciale nord-américaine opéré entre juin 2011 et juin 2012 qui ont pesé pour 63 M€. Pour l'année à venir, Ipsen table sur une croissance de ses ventes de médecine de spécialité comprise entre 6 et 8 %. En revanche, le chiffre d'affaires devrait continuer à se contracter dans la médecine générale avec un recul des ventes prévu entre 8 et 6 %, avec une activité « sous pression » dans l'Hexagone. La marge opérationnelle récurrente ajustée devrait, elle, s'établir à environ 16 % du chiffre d'affaires, soit le même niveau qu'en 2012. « Le groupe anticipe une réduction continue de la profitabilité de la médecine générale en France en 2013. Les synergies issues de la nouvelle organisation des opérations commerciales en France sont attendues en 2014 », précise par ailleurs Ipsen. Ces résultats 2012 ont été plutôt bien accueillis à la Bourse de Paris. Selon l'AFP, peu après la publication du bilan financier l'action Ipsen grimpait de 3,54 % à 26,43 € dans un marché en hausse de 0,68 %.

Bienvenue !

Vous êtes inscrit à la news Industrie Pharma

Nous vous recommandons

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition  »

Chloroquine/Covid-19 : « Je plaide pour son utilisation immédiate, très large, mais sous condition »

Créateur du Genopole d'Evry, qu'il a dirigé de 1998 à 2017, Pierre Tambourin nous livre ses réflexions sur l'utilisation de l'hydroxychloroquine dans la traitement du Covid-19. La pandémie de[…]

27/03/2020 | Coronavirus
Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Les « pharma papers » dénoncent 14 millions de liens d'intérêts

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Patrick Hibon de Frohen : Nouveaux métiers ou mutations et évolutions des compétences ?

Bioproduction : Les propositions du Leem pour renforcer la filière

Bioproduction : Les propositions du Leem pour renforcer la filière

Plus d'articles